#SuccessStories épisode 1 : Interview d’Armand Faure, Brand Activator chez Rémy Cointreau

Brand Activator - Success Stories
Bienvenue dans cette nouvelle rubrique où on donne la parole aux professionnels de différents secteurs pour qu’ils nous racontent leur parcours.

#SuccessStories, ce sont tout simplement des candidats, et plus généralement des personnes recrutées récemment, qui répondent à nos questions et vous prodiguent aussi quelques conseils utiles au passage pour réussir.
Ils viennent d’être embauché(e)s et relatent ainsi une expérience récente de recrutement.

On est très heureux d’inaugurer ce premier épisode avec Armand Faure qui a volontiers accepté de participer à cette première.
Environnement atypique et dépaysant, Armand nous emmène du côté de l’Éthiopie pour nous parler de son nouveau défi !

…si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, ne laissez rien au hasard, soyez malins, il y a toujours une porte. Une candidature postée, c’est l’aboutissement de plusieurs jours d’un minutieux travail de recherche…

Armand Faure - Brand Activator, Rémy Cointreau

Entretien-dEmbauche.fr – Hello Armand, peux-tu s’il te plaît te présenter à la communauté ?

Armand Faure – J’ai 27 ans, je suis né à Nice. Je suis diplômé de Sciences po Lyon et j’ai un master en Management du Sport.
C’est ensuite par le biais d’un stage chez Pernod Ricard que je me suis finalement décidé à évoluer dans l’univers des vins & spiritueux.

Je viens d’être recruté par le groupe Remy Cointreau, dans le cadre d’un contrat de V.I.E. d’un an en Ethiopie, à Addis Abeba. L’idée est de découvrir ce marché émergeant afin de pouvoir au mieux installer les marques du portefeuille et les promouvoir.

Je vis aujourd’hui une aventure fantastique et je suis ravi d’en être arrivé là !
Cependant je n’oublie pas que j’ai pu être auparavant dans un certain flou et je garde pour ma période de recherche une tendresse un peu amère.

Tout le monde ne peut pas avoir la chance d’être guidé par une vocation tenace depuis l’enfance ou d’avoir un rêve aux contours bien définis. Pour faire simple et comme beaucoup de personnes de ma génération, il y a encore quelques temps je n’étais pas certains de ce que je voulais faire et j’aurai pu m’engager sur des voies bien différentes.

C’est une période très particulière dont je pense qu’on se souvient longtemps, à la fois trop calme et pourtant extrêmement intense. Peut-être que certains pourront retenir quelque chose de l’expérience que j’ai plaisir à partager avec vous.

Quel était le contexte de ta recherche et tes objectifs ?

Je ressentais le besoin d’un changement radical d’environnement, je me sentais stagner en tant que personne. J’étais plutôt lucide sur le fait que mon profil un peu décousu, ou atypique comme on dit, ne me permettait que moyennement d’accéder à mes aspirations si je restais sur place.

A tort ou à raison, j’ai eu l’impression que si je voulais m’améliorer, il fallait que je parte. Je n’avais pas eu ma « dose d’imprévu » et je voulais me mettre en difficulté. Bref, il fallait que j’aille voir ailleurs si j’y étais. C’est donc assez naturellement que je me suis tourné vers les contrats de type V.I.E. qui répondent parfaitement à la double exigence challenge professionnel – défi géographique.

En même temps, je regardais tout ce qui se présentait à moi. Je ne voulais me fermer aucune porte. J’ai même accepté un autre poste dans un secteur complètement différent avant de faire machine arrière pour finalement suivre cette envie que j’avais de partir à l’étranger et dans l’univers qui me plait le plus.

Comment t’y es-tu pris pour ta recherche d’emploi et qu’est ce qui a été important pour la mener à bien et décrocher ce poste de Brand Activator ?

Soyons francs, au départ je n’ai pas été de la plus grande efficacité. Tous les conseils que je vais donner par la suite émanent de ce que j’ai compris au fur et à mesure, des manques que j’ai eu et des erreurs que j’ai pu faire. C’est donc très subjectif et je ne peux parler que de mon expérience, vous n’êtes pas à l’abri de lire de grosse bêtises !

Tout peut fonctionner. Les potes de promo, les anciens profs, une appli, une candidature spontanée, une offre publiée, une agence de recrutement, LinkedIn, Facebook ou même (voir surtout !) une rencontre au hasard dans un bar. Il ne faut rien négliger.

Pour le coup c’est ce que j’ai fait, chaque canal a pu m’offrir à un moment ou un autre des résultats intéressants. Coté appli, j’ai utilisé Kudoz et LinkedIn Jobs. Essayez de ne pas mettre trop d’égo dans cette recherche, il ne faut pas avoir peur de faire savoir autour de soi qu’on cherche un emploi ou un stage, il y aura peut-être quelques dos tournés mais vous verrez au moins autant de mains tendues. Saisissez-les!

Tout le monde est passé, passe ou passera par là. Quand votre tour viendra, vous aiderez également la personne qui vous sollicite. Ce n’est pas une question de karma, c’est une question de logique.
Quitte à enfoncer des portes ouvertes je suis obligé de mentionner ce que vous savez déjà : Il faut être organisé, discipliné et savoir aussi relâcher la pression quand c’est nécessaire.

Combien de temps a duré ta recherche et combien de CV as-tu envoyé environ ? Pour combien d’entretiens ?

Plusieurs mois mais paradoxalement je n’ai envoyé que relativement peu de CV. Je ne suis pas un grand partisan de l’”arrosage massif”.
Je trouve ça dévalorisant et pour soi et pour ses interlocuteurs mais surtout, à moins d’avoir un CV en or, ça ne fonctionne pas !

De ma petite expérience, je crois davantage à la bonne candidature, au bon endroit, à la bonne personne, au bon moment.
Ce ciblage demande cependant pas mal de travail préliminaire :

Tout d’abord, une connaissance approfondie de l’industrie dans laquelle on souhaite évoluer : quelles entreprises, quelles personnes, quelles actualités, il faut connaitre la structure du marché sur le bout des doigts.

Ensuite, un travail de réseau ; qui peut m’introduire à la personne que j’ai identifiée, comment m’y prendre, est-ce que je peux me faire recommander ?

Et finalement une candidature parfaitement ficelée et adaptée via le canal préférentiel de sa cible.

Soyez tactiques !

Ne cherchez pas à vous donner bonne conscience en envoyant 10 CV par jour, c’est contre-productif et surtout vecteur de frustration.

En revanche, j’ai passé pas mal d’entretiens, pas toujours réussis, parce qu’il est fondamental de se tester face aux recruteurs/aux opérationnels et c’est la seule manière de s’améliorer. Cela permet également d’apprendre de nombreuses choses sur son secteur d’activité et d’entretenir son réseau.

Peux-tu nous décrire le processus de recrutement chez Rémy Cointreau ? Comment qualifierais-tu l’expérience de recrutement (sans faire offense à ton employeur bien sûr ^^) ?

J’ai dans un premier temps été recommandé par un ami qui travaillait au sein de l’entreprise à l’époque. Ensuite, ça a été une procédure dite « classique ». Premier contact avec les ressources humaines puis les opérationnels, puis le management.

Alors, oui au final ça fait beaucoup d’entretiens mais c’est positif. Vous avez rencontré votre hiérarchie, vous connaissez désormais les gens avec qui vous allez travailler au quotidien. De plus, il existe au sein de ce groupe un véritable esprit bienveillant, ce qui permet d’appréhender chaque entretien davantage comme une rencontre plutôt qu’un test. Vous êtes dans les meilleures dispositions pour réussir. Ce n’est pas le cas partout, je parle d’expérience.

Je suis très satisfait de la manière dont se sont passées les choses. J’ai passé auparavant chez Rémy Cointreau plusieurs entretiens pour différents postes, pour lesquels ça n’a pas fonctionné. Ils m’ont systématiquement rappelé ensuite pour me proposer d’autres opportunités plus en adéquation avec mon profil.
Qui fait encore ça aujourd’hui ? Je suis vraiment très fier d’avoir rejoint ces équipes.

As-tu une anecdote de recrutement à nous raconter au sujet de cette recherche ou lors d’une expérience précédente ?
Un recruteur atypique, une belle rencontre, une maladresse ou une phrase drôle…

J’ai tendance à être plutôt du genre stressé en entretien. Ça m’a parfois joué des tours : débit de parole beaucoup trop élevé, confusions, mais surtout j’ai tenté à de nombreuses reprises pour me détendre de poser quelques traits d’humour, autant vous dire qu’ils ont été reçus avec des fortunes diverses … Désolé je garde le contenu pour moi !

Je profite de l’occasion aussi pour dire que j’ai une fois été confronté à une personne absolument insupportable : tentatives de déstabilisation exagérées, remarques déplacées, insinuations douteuses bref violence verbale et psychologique.
Un entretien musclé et difficile est toujours intéressant et peut être très bénéfique, pas une bastonnade en règle, sachez déceler la limite.

Je n’ai aucun compte à régler mais si jamais cela vous arrive, ne soyez pas prêts à tout accepter sous prétexte que vous êtes dans la position du demandeur.
Le recrutement est un contrat, un échange. Il existe bien sûr un rapport hiérarchique mais celui-ci ne doit jamais justifier un comportement qui vous parait dégradant. La politesse est réciproque ou n’est pas. Gardez vos valeurs à tout prix, même celui du chômage longue durée.

Pourquoi penses-tu avoir eu le poste ? Quels sont les éléments qui ont probablement fait la différence ?

Ce recrutement s’est effectué sur le temps long, je dirais donc la ténacité dont j’ai fait preuve.
Je ne portais pas de masque, mon enthousiasme pour le groupe et les postes successifs étaient réels et je pense que cela s’est vu.

C’est un poste un peu particulier, il fallait montrer une vraie envie et une affinité pour ce genre de challenge, je disposais des deux.
J’ai également su relancer les bonnes personnes au bon moment, c’est fondamental évidemment.

Si tu devais donner deux ou trois conseils à la communauté de candidats d’entretien-dembauche.fr, quels seraient-il ?

J’aimerai insister sur la notion de travail préliminaire que j’évoquais précédemment, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, ne laissez rien au hasard, soyez malins, il y a toujours une porte. Une candidature postée, c’est l’aboutissement de plusieurs jours d’un minutieux travail de recherche.

Chaque entretien passé doit être une occasion de vous améliorer, d’affiner votre discours mais aussi d’étoffer votre réseau.

De manière plus générale, il est important d’envisager cette période de recherche d’activité comme une occasion d’apprendre à vous connaître.
Avant tout interrogez-vous sur vos aspirations, vos affinités.

Si vous ne décrochez pas d’entretiens ou si ils n’aboutissent pas sachez vous remettre en question et retravailler votre profil, votre présentation, ça ne veut pas dire que vous ne valez rien, c’est très souvent une question de forme.

Evidemment tous les conseils que vous pouvez recevoir sont bons à prendre mais gardez bien en tête que vous êtes vous, il n’existe pas de formule magique, ce qui marche ou a marché pour quelqu’un ne marchera pas forcément pour vous.

Apprenez à vous connaitre, gardez confiance et restez vous-même. C’est le moment de se poser ces quelques questions fondamentales et vous en sortirez grandis.
Aussi, restez ouverts à toutes les opportunités, même les plus surprenantes.

N’hésitez pas à vous fier à votre intuition et pas uniquement à vos plans, car la vie aura toujours plus d’imagination que vous.
J’en ai terminé merci beaucoup Entretien-dEmbauche.

Si jamais un point vous a intéressé en particulier et si vous voulez prolonger la conversation n’hésitez pas à me contacter.
Si vous souhaitez suivre mon aventure en Ethiopie, je vais lancer un instagram @_armand4.
A bientôt 🙂

Merci beaucoup Armand pour ton enthousiasme et tes conseils, qui j’en suis sûr, vont inspirer beaucoup de candidats.
Très belle continuation à toi et à bientôt !

C’est terminé pour ce premier épisode avec Armand, Brand Activator. On se retrouve prochainement pour d’autres profils et également dans d’autres secteurs et spécialités.

Pour être informé(e) des prochaines interviews, suivez-vous par ici sur twitter ou ajouter le flux RSS de la rubrique #SuccessStories.

Téléchargez notre e-book offert aujourd'hui !

Je reçois les meilleurs conseils du site et récupère l'e-book pour réussir mes prochains entretiens.
Garantie aucun spam.

Résumé
#SuccessStories épisode 1 : Interview d'Armand Faure, Brand Activator chez Rémy Cointreau
Titre d'article
#SuccessStories épisode 1 : Interview d'Armand Faure, Brand Activator chez Rémy Cointreau
Description
On inaugure ce premier épisode de #SuccessStories avec l'interview d'Armand Faure, Brand Activator chez Rémy Cointreau qui a volontiers accepté de participer pour cette première !
Auteur
Editeur
Entretien-dEmbauche.fr
Logo
Haut de Page