La candidature spontanée vaut elle-la peine ? pour ou contre ?

La candidature spontanée
La candidature spontanée n’a pas toujours bonne presse auprès des candidats.Certains la jugent inutiles, d’autres un moyen comme un autre de décrocher un entretien. Nous allons nous pencher sur ce mode de candidature et voir ces avantages et inconvénients.

La candidature spontanée : quels sont ces inconvénients ?

On va commencer par les côtés négatifs et d’un point de vue candidat, en voici plusieurs :

  1. Elle est chronophage
  2. Beaucoup de candidatures spontanées ne sont jamais lues
  3. Elle nécessite d’être adressée à la bonne personne pour être plus efficace

Premier point, le candidat doit sélectionner les entreprises qu’il va identifier comme intéressante pour son type de poste recherché.
Il va par exemple cibler par secteur d’activité ou type d’entreprise. Ce premier listing va prendre un certain temps… et ce n’est pas tout.

La candidature spontanée nécessite d’être personnalisée en fonction de l’entreprise ciblée, elle est donc chronophage pour le candidat.
Pour chaque entreprise identifiée comme pertinente, il faudra un travail de préparation de la lettre de motivation et du CV.

Passons maintenant au deuxième élément, le gros point noir ou devrais-je dire le gros trou noir.
J’ai nommé l’ATS, ou Applicant Tracking System, les systèmes de gestion des candidatures côté employeurs.

ATS, ou Applicant Tracking System

ATS ou Interstellar ?

Pour une petite introduction rapide à l’ATS, voici un article du Figaro à ce sujet.

Je consacrerai un article dédié à ce sujet car il y a de la matière 🙂

Ce système est donc particulièrement en vogue dans les grandes entreprises mais on retrouve des variantes dans certaines PME.
Le problème n’est pas forcément l’outil en lui-même mais l’adoption par les équipes de Ressources Humaines des entreprises censées exploiter cette base de donnée.

Dans les faits, les solutions sont mal exploitées ou pire carrément inutilisées !
On se retrouve donc avec de grandes bases de données de CV et de candidatures dormantes.
Donc sachez-le votre CV a aussi des chances également de finir comme ça.

Dernier inconvénient de la candidature spontanée
, elle implique de cibler une personne précise au sein de l’entreprise pour être efficace.
Ainsi, le candidat doit faire un premier travail de recherche (sur le web ou par téléphone) pour identifier au sein de l’entreprise le contact clé.

Une démarche en plus donc mais qui favorisera le taux de réponse.

La candidature spontanée : pour ou contre ?

Les avantages d’une candidature spontanée

On l’a vu dans la première partie, la candidature spontanée part donc avec un gros déficit d’un point de vue des candidats.

Est-elle inutile pour autant ?

Et bien pas forcément… Première élément contradictoire, les enquêtes font ressortir que 75% des recruteurs utilisent leur vivier de CV issu des candidatures spontanées dans leur recherche du candidat idéal.

Ce chiffre est probablement à minorer un peu car nous avons vu précédemment qu’à l’inverse beaucoup de CVthèques sont peu consultées.
Néanmoins, si il n’y a pas de barrière technique à l’utilisation des outils, les équipes RH l’utilisent.

Deuxième avantage de la candidature spontanée, c’est une spécificité assez française. Non pas que les autres pays ne l’utilisent pas mais elle est bien plus employée en France.

Ainsi, 27% des employeurs la considère comme un levier principal.
La différence avec les autres payes d’Europe est notable :

  • 16% en Italie,
  • 13% en Allemagne,
  • 10% au Royaume-Uni

Vous pouvez consulter l’étude du BCG de 2015 à ce sujet.
Elle est donc adaptée à notre culture du recrutement en France, ce n’est pas négligeable.

Autre argument de poids : si votre candidature tape dans l’œil du recruteur, vous êtes en très bonne position. En effet, cela veut dire que vous répondez à 3 critères clés : vous arrivez au bon moment, avec le bon profil, et
Voilà une situation bien enviable pour un entretien à venir.

En conclusion, le bilan de la candidature spontanée est très contrasté.

Vu le niveau déclaré d’utilisation par les recruteurs, il serait dommage de s’en priver.
Néanmoins, et d’un point de vue candidat, cela va dépendre avant tout du temps disponible pour votre recherche.

En résumé, c’est un outil supplémentaire pour diversifier ses prises de contact auprès des recruteurs. Pensez aussi à la candidature spontanée dans le sens où l’email n’est pas le seul canal. En effet, une rencontre à un salon, suivi d’un envoi de CV s’assimile également à une candidature spontanée et aura bien plus de chances d’aboutir.

Et vous, êtes-vous pour ou contre la candidature spontanée ?
L’utilisez-vous pour vos recherches et avec quels résultats ?

Téléchargez notre e-book gratuit aujourd'hui !

Je reçois les meilleurs conseils du site pour être au top le jour J.
Je récupère l'e-book pour réussir mes prochains entretiens !
Aucun spam, désinscription en un clic.

Résumé
La candidature spontanée
Titre d'article
La candidature spontanée
Description
La candidature spontanée n'a pas toujours bonne presse auprès des candidats.Certains la jugent inutiles, d'autres un moyen pratique de décrocher un...
Auteur
Editeur
Entretien-dEmbauche.fr
Logo
Haut de Page