Les 5 styles de management et quel manager êtes-vous ?

Styles de Management
Quel manager êtes-vous ? Quel sont les styles de management ?
Si vous avez postulé à des postes avec encadrement d’équipe, il y a de fortes chances qu’on vous ait déjà posé cette question. En effet, connaitre le tempérament et la façon de driver une équipe est un élément important pour un recrutement de ce type.
Nous allons donc présenter les principaux styles existants et amorcer un début de réponse.

Les 5 styles de management identifiés

Parce qu’un petit schéma vaut souvent mieux qu’un long discours, commençons par une présentation synthétique des 4 principaux styles de management répertoriés la plupart du temps.
Oui, j’ai bien dis quatre styles, le cinquième je vous le présente ensuite.

Les grands types de management

Le premier style de management est le management directif. C’est celui qui était le plus en vogue dans les années 80 et 90 où le management vertical (Top > Down) était très rependu.
La part d’autonomie de l’employé est clairement très réduite : cela peut occasionner des difficultés avec certaines personnalités qui ont besoin de plus de marge de manœuvre pour exprimer tout leur potentiel.

Un de ses avantages néanmoins est un contrôle précis de la situation pour le manager.
Aussi, il peut être adapté à des situations tendues où le manager doit être au plus proche de l’opérationnel pas uniquement pour contrôler mais aussi pour l’épauler et être au plus près des résultats.

Parmi les styles de management qui nécessite une forte implication du manager, il existe le style persuasif.
Donnez les clés de votre équipe à un profil commercial et il adoptera souvent ce style spontanément.

Il s’agit de laisser un peu plus d’autonomie que dans le style précédent en dirigeant les débats.
Le manager décide toujours mais il questionne son équipe, remet en cause leur choix et les challenge pour qu’ils se remettent en question et réfléchissent toujours à la meilleure façon d’être efficace.
En plus de ce rôle, il est également pédagogue : il explique les orientations qu’il prends et sait se montrer convaincant.

Les types de management avec plus d’autonomie

On passe aux types de management où une plus forte autonomie est clairement donnée à son équipe.

Tout d’abord, le style délégatif : dans ce mode de management, l’originalité vient du fait que c’est l’équipe qui décide une fois que le manager a délégué.
L’équipe se retrouve ainsi face à des responsabilités importantes et la cohésion d’équipe doit être bonne afin que cela puisse fonctionner.

La responsabilité du manager reste toujours engagée mais celui-ci agit plus en soutien qu’en leader.
Il va par exemple communiquer les résultats d’une étude récente à son équipe qui l’aidera dans ses différentes missions. Il continue d’assurer le contrôle des résultats.

Enfin, un style de management qui a le vent en poupe, j’ai nommé le style participatif.
Le manager fait la part belle aux réunions d’équipe qui sont de vrais échanges d’idées et de points de vue. Le manager est toujours la personne qui décidera au final. Simplement, la solution proposée et adoptée ne vient pas forcément de lui. Un consensus peut souvent se former et il décide ou non de le suivre.

L’implication des équipes est souvent forte et c’est le gros avantage de ce mode de management.
Comme dans le style persuasif, le manager est aussi amené à négocier avec son équipe.

Nous avons vu les 4 principaux styles de management mais il en existe un cinquième, le style situationnel !

Parmi les différents styles de management, le style situationnel s’appuie sur la maturité des personnes de l’équipe pour adapter la réponse.

Qu’est ce que le management situationnel ?

Le management situationnel repose sur un grand principe de base : il n’existe pas un style de management meilleur qu’un autre mais un style qui sera plus efficient suivant une situation et un contexte donné.
Management d'équipe
Ainsi, avec des personnes différentes et une situation définie, on adoptera soit un style directif, persuasif, participatif ou délégatif.

Ses adeptes disent que ce management est le plus efficient car il produit les meilleurs résultats avec un minimum d’effort.

Le leadership situationnel est le management de l’adaptation aux changements.
Par exemple l’ancienneté dans l’entreprise d’une personne est une variable importante à prendre en compte dans ses situations de management. Une personne fraichement arrivée a souvent besoin de plus de direction.

On retiendra notamment les 4 aspects suivants :

  • Le manager participe aux développements des personnes de son équipe
  • Il doit identifier à chaque situation le mode de management le plus adapté
  • Le manager doit connaitre et évaluer en permanence l’autonomie de ses collaborateurs
  • Il doit tendre vers le développement de l’autonomie de son équipe

Est-ce le mode de management idéal ?

Des reproches existent sur cette vision du management. Certains notamment décrivent des leaders qui en s’adaptant en permanence manquent de personnalité et manquent in fine d’impact sur leur équipe.
Il convient de réfléchir aussi si ce mode de management vous corresponds car il est aussi exigent.
Il nécessite à chaque intervention importante une réflexion en amont pour décider de la réponse la plus appropriée.

Le management relève de l’humain, c’est donc à vous de réfléchir au mode qui vous semble le plus adapté suivant votre situation. Un jeune manager pourra par exemple être attiré par un management directif qui le rassurera et pourra par la suite apprendre des modes de fonctionnement plus collaboratif.

Autre exemple un manager expérimenté arrive dans une équipe qui était en roue libre depuis plusieurs mois : il va adopter en premier un style directif, puis se montrera persuasif une fois son équipe plus en confiance. Enfin, il pourra adopter un mode participatif pour entretenir la motivation de ses équipiers.

Quel manager êtes-vous ?

Pour préparer un entretien d’embauche pour un poste de manager, il est nécessaire de pouvoir expliquer quel manager vous êtes.

Comme nous avons vu qu’il n’existe pas un mode de management idéal, cela signifie – bonne nouvelle – qu’il n’y a pas de mauvaise réponse à cette question. Tout dépendra de votre façon d’expliquer pourquoi vous croyez en telle ou telle autre type de management et ce qui fait de vous un leader expérimenté.

Pensez néanmoins à regarder du côté des valeurs de l’entreprise ciblée. Certaines valeurs de management sont peut être plus mise en avant dans l’ADN de la société en question. En tant que futur manager de l’entreprise vous devrez aussi avoir connaissance de leur principes afin non pas de changer votre style mais peut être de vous adaptez.

Il est important aussi que l’on comprenne également sur votre CV ce qui fait de vous un manager.
Quelles équipes avez-vous encadrez ? Pour combien de temps ? Quels challenges avez-vous relevé ? Pour quels résultats ?
Autant de questions auxquelles vous devez vous préparer et pour lesquelles votre CV doit déjà apporter des éléments de réponse.

Si vous avez besoin d’aide dans la rédaction de votre CV, n’hésitez pas à faire appel à nos services.

Et vous, quel manager êtes-vous ? quel mode privilégiez-vous ?

Répondez-nous dans les commentaires!

Résumé
Les 5 styles de management. Et une réponse à quel manager êtes-vous?
Titre d'article
Les 5 styles de management. Et une réponse à quel manager êtes-vous?
Description
Quels sont les 5 styles de management principaux ? Comment répondre à la question "Quel type de manager êtes-vous ?" Nous présentons dans cet article...
Auteur
Editeur
Entretien-dEmbauche.fr
Logo

Téléchargez notre e-book offert aujourd'hui !

Je reçois les meilleurs conseils du site et récupère l'e-book pour réussir mes prochains entretiens.
Garantie aucun spam.

[display_rich_snippet_nk]
Haut de Page