Comment estimer ses prétentions de salaire de cadre ?

Estimer son salaire en France
Pour répondre à la question “Quelles sont vos prétentions ?”, il convient de savoir comment estimer ses prétentions de salaire de cadre en France avec une méthode la plus précise et juste possible.

Cela vous garantit d’avoir un discours cohérent face à un recruteur en même que cela vous sécurise. Il est donc capital de bien évaluer son profil, son marché, ses tendances pour avancer sereinement sur le sujet. C’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article.

Comment estimer ses prétentions de salaire de cadre ?

La question des prétentions salariales, comme toutes les autres points clés de l’entretien d’embauche est à préparer consciencieusement.
C’est même l’une des plus importantes pour votre futur niveau de vie.
Alors comment estimer votre futur salaire ?

Règle d’or : se baser sur des données fiables et recoupées pour avoir une estimation de salaire au plus juste

Pour cela, plusieurs outils existent et nous allons passer en revue dans cet article ceux qui vous seront le plus utile.

  1. Les simulateurs de salaire en ligne
    Ils agrègent les données de plusieurs milliers de postes. Ces données sont généralement issues d’entreprises spécialisées dans la collecte et le traitement de données statistiques.
    exemples : le simulateur de l’Apec ou encore celui un brin plus administratif : le simulateur de salaire de Challenges.fr
  2. Les études de salaires de grands cabinets de recrutement, agences de recrutement spécialisées ou grandes écoles
    exemple : Robert Half, Page Personnel, Hays… ils sont nombreux et cela vous fournit encore plus de matière.
  3. Les sites comme Glassdoor ou Payscale aux USA, basés sur du déclaratif
    A notre connaissance, il n’y a que Glassdoor en France.

Voyons donc comment se comporte chaque outil et comment s’en servir au mieux.

1. Calculer son salaire avec les simulateurs en ligne

Prêts pour de la saisie de formulaire ?

C’est parti !

Taille de l’entreprise, secteur d’activité, poste d’encadrement, nombre de personnes dans l’équipe, année d’expérience… et pourquoi pas la taille de vos chaussures…

Je fais référence ici au formulaire de calcul de salaire du site de Challenges qui n’est pas des plus pratiques.

Très honnêtement, pour les métiers dit “nouveaux” et pour l’expérience que j’en ai eu, le résultat manque de précision.

C’est bien mieux du côté de l’Apec, alors je vous recommande de l’utiliser. Il est beaucoup plus rapide à compléter et très intuitif. Un bon point pour commencer son travail d’estimation de ses prétentions salariales.

Disons que c’est un premier indicateur mais je vous conseille fortement de le compléter avec d’autres sources de données.

Retenez simplement que pour bien estimer son salaire en France, il faut un peu vous mettre dans la peau d’un statisticien de l’Insee. (même si vous n’en rêviez pas)

Ayez à l’esprit que le véritable résultat d’une étude statistique est une fourchette, et non pas un résultat précis.
Ce n’est pas moi qui le dit mais de vrais statisticiens en chair et en os de l’École Normale Supérieur 🙂

2. Estimer son salaire en France avec des études en ligne

C’est à mes yeux le moyen le plus fiable : pensez bien à regarder l’année de publication pour ne pas tomber sur des fichiers PDF plus datés.

Les variations sont légères d’une année sur l’autre, rarement plus de 5% mais il faut être vigilent.
Plus de 3 ans d’ancienneté, passez votre chemin sur ces chiffres. Le salaire moyen a pu prendre près de 10% ou au contraire bien baisser.

Si possible, essayez de dénicher une étude dédiée à votre spécialité : rh, marketing, commercial, digital, it…
Veillez à bien piocher l’information dans la bonne case, en général 3 infos suffisent :

  1. Le Métier
  2. Le Nombre d’années d’expérience
  3. La Région

Les chiffres sont indiqués en k€ brut annuel naturellement et incluent parfois les primes : regardez bien les mentions précises de chaque étude.

Que veut dire “k€ brut” ?

Pour les non initiés, un “k€ brut” correspond à un millier d’euros. Notez bien que l’on parle ici de brut, votre salaire net mensuel sera retranché des charges sociales et cotisations. Utilisez un convertisseur de salaire brut en net pour ne pas vous perdre en chemin.

Attention sélectionnez le bon statut “cadre” ou autre le cas échéant pour ne pas avoir un chiffre approximatif.

Vous avez fait le tour d’une première étude de salaire spécialisée métier via Robert Half ou Hays ?

C’est une bonne chose car ce sont des sources très fiables.

Je vous conseille désormais de faire une moyenne de 2-3 études, vous aurez alors une idée des plus précise de l’état de votre marché.

3. Estimer ses prétentions de salaire de cadre avec des sites déclaratifs

La troisième option qui s’offre à vous est intéressante et complète bien l’approche précédente. Il s’agit là de très gros sites internet en terme de fréquentation et qui regroupent des milliers de profils qui ont déclaré leur salaire en ligne.

Je parle bien sûr de GlassDoor pour la partie francophone. On pourrait penser que le déclaratif n’est pas fiable mais il n’en n’est rien. Bien au contraire la plupart des gens déclarent leur vrai salaire et les données sont très précises.

Souvent, vous observerez une corrélation entre les données des études de rémunération (vu à la section 2.) et les chiffres GlassDoor parfois légèrement inférieurs.

C’est bon signe, votre estimation de prétentions salariales touche à son but.

Comment affiner au mieux mon estimation de salaire ?

Si vous pensez que la précision du calcul d’une estimation de salaire ressemble à ça…

calculer son salaire

Alors pas de panique : vous aurez juste besoin de calculer des moyennes, rien de plus !

Si vous voulez vous amuser un peu, utilisez des moyennes pondérées
Tout va bien, c’est niveau 4ième 😉

Ainsi, vous pourrez par exemple attribuer les coefficients suivants :

  • 3 pour les études en ligne
  • 1 pour résultats obtenus via un simulateur de salaire
  • 2 pour les données trouvées sur les sites type Glassdoor

Complétez vos recherches avec des sites où les gens viennent indiquer leur salaire par profession est toujours utile.

Même s’il s’agit de déclaratif, les gens renseignent souvent la juste valeur pour enrichir le site et son estimation.

Renseignez un faux salaire n’a pas de sens, et même si certains le font, leur résultat est noyé dans la moyenne.
Au final, vous avez donc un vrai élément d’information supplémentaire.

A noter que sur ce type de sites, vous avez aussi les avis des salariés sur leurs entreprises, ce qui peut toujours être utile 🙂

Comment formuler les prétentions salariales ?

Soyez clair et concis. La question est simple et directe alors il est inutile dans des explications compliquées ou justifier tel ou tel autre positionnement salarial.

Il est généralement conseillé de répondre avec une fourchette de salaire. L’étude effectuée précédemment vous permettra justement de bien l’évaluer. Une fourchette de salaire permet simplement de démontrer que vous êtes une personne flexible et que vous êtes prêt à discuter pour avancer avec le recruteur.

Attention flexible ne signifie pas dire oui à toute proposition. Il n’est d’ailleurs pas recommandé de communiquer une fourchette trop large, plutôt signe d’une impréparation sur le sujet.

Exemple :
Si pour un poste de Chargée de marketing, la moyenne de vos calculs donne 36k€ brut/an.

Alors, ne répondez pas :

Mes prétentions pour le poste de Chargée de marketing sont entre 30k€ et 50k€ brut/an.

Mais plutôt :

Mes prétentions pour le poste de Chargée de marketing sont entre 35k€ et 40k€ brut/an.

Vous pouvez aussi rappeler votre package actuel juste avant de donner vos prétentions pour mettre cela en contexte.

Faut-il obligatoirement donner une fourchette de salaire ?

Non, ce n’est pas obligatoire mais c’est une recommandation qui a du sens notamment si vous devez en premier exprimer vos prétentions salariales et que vous n’avez aucune notion du niveau de salaire pour l’entreprise.

C’est particulièrement vrai pour des postes de direction où suivant l’environnement, les missions, l’emplacement, une rémunération peut facilement osciller entre 60k€ et plus de 130k€ brut/an pour un même intitulé de poste mais avec des responsabilités bien différentes, cela va de soit.

Le fait de donner une fourchette peut vous éviter de vous faire écarter directement par le recruteur si le salaire demandé est trop élevé.

Conclusion : comment estimer son ses prétentions de salaire de cadre ?

Vous le voyez, en récupérant différentes sources de données de confiance sur internet et avec méthode, on peut obtenir une estimation bien précise de ses prétentions salariales.

Cela vous permet d’arriver en entretien d’embauche avec une vision claire de ce à quoi vous pouvez prétendre, sachant qu’il ne faut jamais oublier qu’un package ne se résume pas aux prétentions salariales.

Intéressement, participation, avantages divers, voiture de fonction, jours de congés… il existe une multitude d’autres éléments qui sont négociables.

Si au delà de la question de savoir estimer son salaire en France, vous souhaitez être plus à l’aise quand il s’agit de parler chiffres et négociation salariale en rendez-vous, nous proposons des séances de coaching entretien d’embauche ici si vous souhaitez développer ce point plus particulièrement.

A bientôt!

Téléchargez notre e-book offert aujourd'hui !

Rejoins la communauté de plus de 1 000 cadres qui passent à l'action,
Retrouves les meilleurs conseils et l'e-book pour réussir tes entretiens.

Garantie sans spam

Publier un commentaire:

Résumé
Comment estimer ses prétentions de salaire de cadre ?
Titre d'article
Comment estimer ses prétentions de salaire de cadre ?
Description
Pour répondre à la question "Quelles sont vos prétentions ?", il convient de savoir comment estimer ses prétentions de salaire de cadre avec la méthode la plus précise possible.
Auteur
Editeur
Entretien-dEmbauche.fr
Logo
Rien oublié ?
Pensez à récupérer votre ebook !

En vous inscrivant à la newsletter, vous recevez en cadeau l'ebook
"Bien Préparer son Entretien en 10 étapes !"

Vous bénéficiez ainsi de :

- Toutes les astuces pour réussir vos entretiens
- Conseils réguliers via la newsletter
- Promotions sur des formations

Ce serait dommage de vous en priver... 

Prêt.e à booster votre carrière ?

Rejoignez plus de 1 000 cadres qui ont déjà passé le cap et profitez de :

  • Conseils professionnels réguliers
  • Bons plans sur nos formations / coaching
  • et l'eBook offert pour assurer en entretien

Garantie no-spam.

Haut de Page