Mener un entretien d’embauche professionnel

mener un entretien d'embauche professionnel
Même sans être un professionnel du recrutement, il peut arriver qu’on ait la responsabilité de mener un entretien d’embauche. On prend alors un instant la casquette de recruteur. Il convient alors de connaître les codes de l’exercice et avoir un plan cohérent qui vous guidera lors de l’entretien.

Mener un entretien d’embauche : étape par étape

L’entretien d’embauche nécessite une préparation du côté du candidat et bien sûr du recruteur.

Un recruteur, même occasionnel, exemple : un responsable comptable chargé de participer au recrutement d’une assistante comptable devra préparer :
un plan pour organiser sa prise de parole, des questions pertinentes et noter les points importants qu’il souhaite vérifier en entretien.

Dans cet article, nous n’aborderons par les différents types d’entretien d’embauche que l’on peut mener. Si besoin, vous pouvez en prendre connaissance ici.

On se cantonnera au classique entretien semi-directif qui est généralement bien approprié dans ce contexte. Retenez simplement qu’il est équilibré en terme de temps de prise de parole entre le candidat et le recruteur.

Voici donc les 5 étapes essentielles pour mener un entretien d’embauche :

Les 5 étapes clés

  1. Préparer une courte introduction pour vous présenter ainsi que la société
  2. Demander au candidat qu’il se présente
  3. Poser les questions que vous aviez préparées
  4. Échanger de manière plus libre / improvisée avec le candidat
  5. Conclure l’entretien et partager les prochaines étapes

En tant que recruteur, même occasionnel, vous devez avoir fait vos devoirs.
Pas de panique, la liste n’est pas si longue et cela vous aidera à votre tour à faire le bon choix 😉

Que dois-je préparer avant l’entretien ?

Il est important d’avoir noter les éléments suivants.

Ce que vous recherchez chez le candidat
Approfondir le CV du candidat
Ayez toujours à l’esprit le poste et ses missions
Définir les questions que vous poserez à tous les candidats
Préparer quelques questions spécifiques au candidat
Faîtes-vous un plan synthétique qui récapitule l’entretien

Avec ces éléments, et son récapitulatif – le plan de l’entretien, vous aurez tous les éléments nécessaires pour mener à bien votre entretien d’embauche !

Avant d’entrer dans le vif du sujet, gardez à l’esprit de toujours de créer une atmosphère propice à l’échange mais toujours professionnelle.
Un juste équilibre est donc à trouver en fonction de votre personnalité aussi.

Entre un échange trop amical qui ne va rien apporter et une avalanche de questions et de longs silences qui vont stresser le candidat, accordez qu’il y a un juste milieu.

5 étapes pour mener un entretien d'embauche

Les 5 étapes pour mener un entretien d’embauche

Vous êtes prêt(e) ? Alors c’est parti !
Passons en revue les 5 étapes clés pour bien mener un entretien d’embauche de façon professionnel.

Mener un entretien d’embauche : étape 1, l’introduction

En préambule, sachez que pour un professionnel du recrutement l’entretien démarre dès l’accueil du candidat.
Soyez donc attentif aux détails de présentation et au comportement général.

Vous accueillez donc le candidat dans vos locaux et l’entretien démarre.
L’introduction de l’entretien d’embauche permet de répondre à 3 objectifs :

  • Introduire le cadre de l’entretien : durée, objectif, sujets discutés…
  • Présenter l’entreprise brièvement et véhiculer l’image que vous souhaitez transmettre au candidat
  • Donner le ton de l’entretien en respectant le candidat

Y’a-t-il un écueil à éviter dans l’introduction ?
Le piège en tant que recruteur est de passer trop de temps sur cette partie.
Je recommande de ne pas dépasser 5 minutes pour être efficace.

Vous aurez tout loisir de donner plus d’informations au fur et à mesure de l’échange.
Cela vous permet aussi de gagner un temps précieux si vous effectuez beaucoup d’entretiens.

Étape 2, le candidat se présente

Vous demandez ensuite au candidat de se présenter.

Vous pouvez préciser si vous voulez un récapitulatif chronologique de ses expériences et son parcours ou une présentation plus libre.

Chaque méthode possède ses avantages :

  • Le récapitulatif de son parcours vous permet de clarifier des zones d’ombre du CV.
  • La présentation libre vous permet de mieux apprécier la communication du candidat et son expression.

En tant que recruteur, vous allez être attentif aussi bien au fond qu’à la forme.

Étape 3, vous posez les questions essentielles

Avant d’attaquer les questions que vous avez pris soin de noter, vous pouvez rappeler simplement le contexte du recrutement si nécessaire.
Cela permet de faire une transition entre le parcours du candidat et votre recherche.

Notez bien les éléments de réponse importants selon vous.
Ils vous serviront plus tard pour faire votre choix entre les candidats en plus du fameux feeling de l’entretien.

Lors de ses échanges, il est possible que le candidat ne comprenne pas une question.
Soit en raison d’un terme technique ou d’une formulation hasardeuse.

Dans ce cas, clarifier et simplifier si besoin afin qu’il puisse vous répondre.
C’est naturellement aussi dans votre intérêt.

Autre possibilité, le candidat réponds à côté d’une question ou semble l’éviter.
Dans ce cas, vous pouvez lui donner une seconde chance en reformulant.

conduire un entretien d'embauche

Étape 4, poser les questions plus personnalisées

Les questions plus personnalisées sont les questions qui vous sont venues à l’esprit à la lecture du CV du candidat.

Par exemple, vous identifiez que le candidat présente toutes les compétences pour le poste, mais ne provient de votre secteur d’activité.
Vous avez décidé que même si le profil est atypique, vous souhaitez avoir son opinion sur cet aspect.

Cela donnerait par exemple :

– Pensez-vous que le fait que nous n’ayez pas d’expérience dans notre secteur d’activité est un frein ?

A l’inverse, un candidat peut avoir un parcours qui semble adapté mais l’une des compétences recherchée est très peu présente sur son CV.

– Pouvez-vous me donner des exemples de vos expériences en gestion de la relation client ?

Cela pourra également être une question sur le fameux ‘trou sur un CV‘.

Ce sont de simples exemples à affiner en fonction de votre contexte.

Mener un entretien d’embauche : étape 5, conclure

La conclusion de l’entretien se caractérise souvent par 3 temps :

  • Signifier à votre interlocuteur que vous arrivez au terme de l’entretien
  • Poser l’indispensable “Avez-vous des questions ?
  • Donner de la visibilité sur la suite du processus de recrutement

Tester la motivation du candidat

Avant de terminer, penser à bien cerner la motivation du candidat.
C’est un élément primordial pour tout recrutement.

interdits du recruteur

Les interdits du recruteur professionnel en entretien

On termine cet article avec les choses indispensables à avoir à l’esprit lorsqu’on fait passer un entretien.
En effet, plusieurs comportements sont à bannir :

À proscrire

*Si un retard de 10 minutes peut arriver, pensez bien à présenter vos excuses au candidat.
On ne parle même de l’image de votre société mais simplement de politesse.

Voilà, on espère que ces quelques conseils vous permettront de trouver le collègue et le professionnel qu’il vous faut!

A l’heure où l’on parle beaucoup de l’expérience candidat, vous voulez certainement proposer un recrutement 5 étoiles.

Alors bon recrutement ! 🙂

Téléchargez notre e-book offert aujourd'hui !

Je reçois les meilleurs conseils du site et récupère l'e-book pour réussir mes prochains entretiens.
Garantie aucun spam.

Résumé
Mener un entretien d'embauche professionnel
Titre d'article
Mener un entretien d'embauche professionnel
Description
Même sans être un professionnel du recrutement, il peut arriver qu'on ait la responsabilité de mener un entretien d'embauche. On prend alors un instant la casquette de recruteur. Il convient alors de connaître les codes de l'exercice et avoir un plan cohérent qui vous guidera lors de l'entretien.
Auteur
Editeur
Entretien-dEmbauche.fr
Logo
Haut de Page