• Vous êtes ici:
  • Accueil »
  • Blog »

Comment répondre aux questions pièges en entretien ? +35 exemples

Questions pièges en entretien d'embauche difficile

Existe-t-il des questions pièges en entretien d’embauche ? si oui, comment répondre aux questions pièges en entretien sans être déstabilisé ?

Tout le monde a déjà probablement eu l’expérience malheureuse de sécher un peu sur une question. Nous allons voir comment gérer des questions difficiles où en tout cas qui nous semblent plus compliquées en apparence…

I. Des questions pièges en entretien, ça ressemble à quoi ?

Parler de questions difficiles ou de questions pièges en entretien est un peu périlleux : En effet, la difficulté perçue est relative à chaque personne et cela dépend de ses capacités et de son tempérament.

Lorsqu’on est bien préparé pour l’entretien d’embauche, il y a cependant moins de chance de se retrouver désarçonné par une question : on saura en général mieux rebondir.

Deuxièmement, une personne trouvera la simple question “Parlez-moi de vous?” déroutante et pourra être déstabilisée… tandis qu’une autre – parfois mieux préparée, répondra avec aisance.

I.1) Les grands types de questions difficiles (ou pas) en entretien

Lors d’un entretien et en se plaçant du côté du candidat, il y a 3 grands types de questions :

  1. Les questions “classiques” : ce sont celles qui sont posées le plus souvent.
    • quels sont vos qualités et défauts ?
    • parlez-moi de vous ?
    • pourquoi quittez-vous votre poste actuel ?
    • etc…
  2. Les questions “déductibles” spécifiques au poste.

    Ce sont soit des questions plus techniques soit des questions en relation directe avec votre future mission.

    Dans les deux cas, vous pouvez les deviner en vous mettant un instant à la place du recruteur. Un peu comme lorsque vous postulez à un emploi loin de chez vous (Lire sur le site Monster l’article à ce sujet).Exemple : Si vous postulez à un emploi de Directeur Marketing, il est très probable qu’on va vous interroger sur votre stratégie marketing pour l’entreprise.

  3. Les questions originales et inattendues.

    Ce sont probablement celles qui peuvent plus facilement vous déstabiliser mais nous verrons qu’il n’y a rien d’insurmontable.

    • Si vous aviez un pouvoir magique, ce serait quoi ?
    • Si vous pouviez revivre les 10 dernières années de votre vie, vous feriez quoi ?
    • Les questions énigmes type :
      A votre avis, combien y’ a-t-il de feux de circulation à New-York ?

Ouvrons donc le bal des réjouissances et voici quelques exemples de questions un peu ‘tricky’ avec des pistes de réponses.

II. 4 exemples de réponses à des questions pièges en entretien

1) Quelle était votre relation de travail avec votre manager ?

Vous imaginez bien qu’il va falloir répondre avec tact à cette question surtout si votre relation était terrible…

La raison ?
Tout ce que vous pourrez dire pourrait être retenu contre vous (sic!)

En effet, l’employeur s’identifie souvent à votre précédent employeur et cela peut être préjudiciable.

Veillez à mettre en avant -par exemple, les valeurs positives et créatrices de valeur de votre relation professionnelle : confiance, sens des responsabilités, challenge…

2) Comment gérez-vous la situation si vous savez que votre manager a tort sur un sujet ?

> On teste votre capacité à vous adapter à votre environnement et à convaincre.
Chaque société a sa propre culture d’entreprise et ses valeurs : vous pouvez souvent avoir quelques idées à ce sujet en allant jeter un œil à la partie RH des sites d’entreprise.

Des pages comme “Nos Valeurs” ou “Notre ADN / Identité” devraient vous aider, elles sont la pour ça !
Exemple : dans les entreprises japonaises la hiérarchie est respectée et très très importante.

Il va falloir faire preuve de tact et exposer à votre manager les arguments qui font que vous ne pensez pas comme lui.
Si vous êtes sûr de votre fait, expliquer et ré-expliquer, et mettez en avant les enjeux liés à cette décision par rapport à une autre.

Autre style de questions, ces questions inattendues qui peuvent déstabiliser par leur forme :

3) Qu’est ce qui vous motive dans la vie ?

> On cherche à en savoir plus sur vous, votre personnalité et vos aspirations du moment.
En règle générale, rapprochez toujours votre réponse du poste à pourvoir.

Si vous managez une équipe ou êtes chef de projet, expliquez que vous aimez construire et développer des projets en groupe, que cela vous stimule.

Si vous êtes sur un poste commercial, vous mettrez en avant votre goût du challenge, votre persévérance dans vos missions, l’envie d’agir…

Questions pièges en entretien

4) Quelle est la pire chose que ayez eu à vivre professionnellement ?

Ici, il faut confier votre plus gros échec et vous enfoncez doucement mais sûrement… #joke

Non, évidemment on propose un récit convaincant en apportant des détails.

Vous pouvez répondre avec méthode sur une situation posée qui vous a mis en difficulté.
Il faut qu’il y ait un minimum de difficulté car on vous demande votre plus mauvaise expérience, il faut donc quelque chose de mémorable.

Exemple : je venais d’arriver dans la société et mon supérieur est venu me voir pour mettre en place un nouveau site internet pour la société.

Pour lancer un tel projet dans les temps j’ai du recruté 3 personnes en cdd de 6 mois et les former en un temps record et coordonner tous les intervenants.

Nous étions de plus supervisés par le siège Europe et il fallait être dans les temps à tout prix.

Vous pouvez insister sur l’environnement du projet assez stressant (nouveau venu, deadline serrée, manque de ressources…) et finir par la bonne note, vous avez tenu les délais malgré tout et lancé le projet avec succès !

III. Comment éviter les questions pièges en entretien ?

A vrai dire, je vais vous décevoir mais il n’y a pas de recette magique. Certes vous pouvez utiliser certaines astuces de rhétorique pour permettre de contourner les questions embarrassantes comme gagner du temps, ou flatter son interlocuteur mais c’est loin d’être l’arme absolue.

Ces ficelles sont bien connues des recruteurs, vous prenez donc aussi le risque de l’agacer un peu.

Cela dit, il est toujours préférable d’agacer un recruteur que de répondre très maladroitement à une question qui vous disqualifiera de suite. (déjà vécu :))

Questions entretien d'embauche

IV. 35 exemples de questions pièges pour être prêt!

Chose promis, chose due, on vous livre ici un inventaire de plus de 30 questions pièges que vous pouvez rencontrer en entretien d’embauche.

Comment répondre à ces questions pièges en entretien ?

On ne vous donne pas la réponse ici, ça serait assez fastidieux sur autant de questions alors attachez-vous à simplement préparer celles qui vous semble les plus ardues.

Une question “piège” pour un candidat peut tout à fait s’avérer facile pour un autre, bref cette notion est assez relative. En préparant consciencieusement celles qui vous effraient, vous partirez du bon pied !

IV.1. Exemples de questions pièges chez Google

Tout d’abord, voyez le style de questions plutôt orientées “Ingénieur”. Essayez d’y répondre en premier lieu pour voir si vous vous en sortez puis rendez-vous sur l’article de guru99 avec toutes les réponses en anglais.

Si vous avez tout bon, pensez à une carrière d’ingénieur.

  1. Que prendrons-nous pour le dîner ce soir ?
  2. Avez-vous un QI supérieur à 130 ?
  3. Un homme prédit qu’il peut prédire le score exact de chaque match de foot avant qu’il ne commence, et il a toujours raison, pourquoi ?
  4. Un avion s’est écrasé sur un terrain et toutes les personnes sont mortes sauf deux, comment se fait-il ?
  5. Si une voiture roule à 100 km/h sur une route droite, quelle est la vitesse de chacune de ses roues au moment où elles touchent le sol ?
  6. Si vous avez un morceau de papier d’une épaisseur de 0,1 mm, combien de fois devez-vous le plier en deux pour qu’il soit assez grand pour atteindre la lune ?
  7. Trouvez un nombre à 8 chiffres qui, s’il est multiplié par 9 ou l’un de ses multiples ( 18, 27, 36, 45,…), fera répéter le facteur de multiplication (n) un nombre de fois tel que 111111, 22222, 333333 et ainsi de suite ?
  8. Nous avons maintenant un comité de 10 membres, où l’âge de tous les 10 membres est le même qu’il y a 4 ans, parce qu’un vieux membre est remplacé par un jeune membre ? Découvrez à quel point le nouveau membre est plus jeune ?
  9. En utilisant le chiffre 7,3,7,3, pouvez-vous obtenir le chiffre 24 en utilisant des signes mathématiques (+, -, x, /) ?
  10. Quel est le poids de l’Empire State Building à New York ?

IV.2. Comment répondre aux questions pièges courantes ?

On revient dans le monde réel avec des questions beaucoup plus fréquemment rencontrées. Ici, pas de mystère, il faut anticiper ces questions pour y apporter des réponses construites.

Cela passe par une bonne préparation de l’entretien d’embauche.

  1. Quels sont vos défauts ?
  2. Pourquoi voulez vous travailler ici ?
  3. Ou vous voyez vous dans 5 ans ?
  4. Pourquoi voulez vous quitter votre job actuel ?
  5. Pourquoi il y a un trou dans votre CV à telle période ?
  6. Racontez moi une fois où vous avez fait une erreur ?
  7. Pourquoi vous plutôt qu’un autre candidat ?
  8. Qu’est ce que vous aimiez le moins dans votre précédent job ?
  9. Parlez-moi de vous…
  10. Quelle est votre plus gros point faible ?

Allez, on continue l’entrainement en rythme et on repasse de l’autre côté de l’atlantique avec de nouvelles questions !

Entretien d'embauche Amazon

IV.3. 15 Exemples de questions pièges chez Amazon

Amazon n’est pas seulement l’un des leaders de l’e-commerce et du cloud. C’est aussi une entreprise qui compte plus de 100 000 employés alors le recrutement, ils connaissent. Nous avions d’ailleurs écrit un article à ce sujet sur l’art de préparer son entretien d’embauche chez Amazon.

  1. Quelle serait votre réaction si vous aviez mal acheminé 10.000 exemplaires d’un même produit ? Qu’est-ce que vous feriez pour le client, combien ça coûterait et comment faire pour l’éviter ?
  2. Comment expliquer à un client ce qu’est le WiFi ?
  3. Si vous pouviez choisir une chanson à chaque fois que vous entrez dans une pièce pour le reste de votre vie, quel serait-elle ?
  4. Comment régleriez-vous les problèmes si vous étiez sur Mars ?
  5. Si votre manager direct vous demande quelque chose et que vous n’êtes pas d’accord, comment réagissez-vous ?
  6. Racontez-nous la dernière fois où vous avez été obligé de vous excuser auprès de quelqu’un ?
  7. Quelle est la pire situation que vous ayez connue dans votre vie et comment l’avez-vous gérée ?
  8. Que feriez-vous si un de vos collègues se comportait de manière dangereuse au travail ?
  9. Expliquez-moi comment les livres devraient être tarifés sur le Kindle d’Amazon ?
  10. Vous représentez Amazon, Samsung vous offre 10.000 Samsung Galaxy S3S avec une réduction de 34%. Est-ce une bonne affaire ?
  11. Quel a été votre client le plus difficile ?
  12. Quelle serait votre réaction si vous vous aperceviez que votre ami le plus proche avait volé quelque chose au travail ?
  13. Décrivez ce que les ressources humaines signifient pour vous
  14. Etes-vous prêt à travailler debout dix heures par jour, quatre jours par semaine ?
  15. Comment travaillez-vous sous pression et avec des deadlines permanentes ? Pensez-vous que vous allez atteindre un point où vous allez vous écrouler sans pouvoir vous relever ?

Sympa cette dernière question, n’est ce pas ? :-\

questions pièges entretien alternance

V. Les questions pièges en entretien pour une alternance

La situation de l’entretien d’embauche pour une alternance est particulière : vous allez postuler en sachant que votre mission théoriquement va s’achever avec vos études.

Néanmoins, le but ultime – même s’il peut y avoir des exceptions, est de convertir cette alternance en contrat en CDI.

Il est donc possible suivant le contexte que l’employeur souhaite vous faire une proposition si tout se passe bien à l’issue de cette alternance.

Ainsi, voici quelques questions pièges qu’on pourrait être amener à vous poser :

  1. Comment vous voyez-vous dans 5 ans ?

    Ici, pensez à cette entreprise qui vous tend la main pour votre premier contrat. Il faut montrer votre motivation en expliquant que si tout se passe bien, vous aimeriez pouvoir être parmi eux et développer des projets importants pour l’entreprise. Cela démontre votre engagement.

  2. Quelle est votre vision du monde du travail aujourd’hui ?

    Voilà une question un peu vicieuse. Certains pourraient répondre spontanément sur le constat d’un contexte difficile de l’accès à l’emploi pour les jeunes.
    Si cela est vrai, essayez plutôt d’orienter votre réponse en expliquant qu’aujourd’hui vous recherchez une entreprise où vous pourrez exprimer votre plein potentiel.
    Insistez sur le côté durable de votre engagement.

  3. Comment gérerez-vous une situation d’examen en parallèle d’une activité professionnelle plus intense dans l’entreprise aux mêmes moments ?

    Dans ce cas, mettez en avant votre  capacité à gérer plusieurs projets en parallèle et vos facultés à absorber une quantité importante de travail grâce à une très bonne organisation. Vous démontrerez ainsi votre maturité professionnelle qui sera d’autant plus remarquée avec votre jeune âge.

Cela devrait vous aider à bien orienter vos échanges et préparer votre mission d’alternance avec succès.

Conclusion : bien gérer les questions pièges en entretien

Un article n’est pas suffisant pour traiter du sujet des questions pièges en entretien d’embauche.
Ce qu’il faut retenir est que vous pouvez avec une bonne préparation vous évitez bien des écueils et bien répondre aux questions difficiles.

Pour les questions restantes, il faut aussi vous montrez agile en entretien.
Apprenez à rebondir sur des questions par exemple en posant d’autres questions par exemple.
L’idée n’est pas de noyer le poisson car la ficelle est un peu grossière mais mieux cerner ce qu’attends votre interlocuteur.

On oublie parfois que l’entretien n’est pas qu’un jeu de questions/réponses mais doit aussi par moment plus se rapprocher d’une conversation vivante.
Il n’est jamais bon en effet de juste subir un entretien.

Pour revenir à notre sujet, nous reviendrons dans un prochain article sur d’autres exemples de questions pièges.
D’ici la, bons entretiens à tous !

Téléchargez notre e-book offert aujourd'hui !

Rejoins la communauté de plus de 1 000 cadres qui passent à l'action,
Retrouves les meilleurs conseils et l'e-book pour réussir tes entretiens.

Garantie sans spam

Publier un commentaire:

Résumé
Comment répondre aux questions pièges en entretien ?
Titre d'article
Comment répondre aux questions pièges en entretien ?
Description
Existe-t-il des questions pièges en entretien d'embauche ? si oui, comment répondre aux questions pièges en entretien sans être déstabilisé ?
Auteur
Editeur
Entretien-dEmbauche.fr
Logo
Rien oublié ?
Pensez à récupérer votre ebook !

En vous inscrivant à la newsletter, vous recevez en cadeau l'ebook
"Bien Préparer son Entretien en 10 étapes !"

Vous bénéficiez ainsi de :

- Toutes les astuces pour réussir vos entretiens
- Conseils réguliers via la newsletter
- Promotions sur des formations

Ce serait dommage de vous en priver... 

Prêt.e à booster votre carrière ?

Rejoignez plus de 1 000 cadres qui ont déjà passé le cap et profitez de :

  • Conseils professionnels réguliers
  • Bons plans sur nos formations / coaching
  • et l'eBook offert pour assurer en entretien

Garantie no-spam.

Haut de Page