Exemple de pléonasme : le Top 10 à éviter en entretien !

Exemple de pléonasme

Nous avons mené l’enquête sur l’exemple de pléonasme le plus embarrassant ou inapproprié en entretien d’embauche. Nous vous présentons ci-dessous notre sélection des pléonasmes plutôt gênants et à éviter en entretien… Découvrez notre Top 10 !

Qu’est ce qu’un pléonasme ?

On commence d’abord par le commencement (ceci est un pléonasme) : un pléonasme, c’est tout simplement la répétition d’une même idée dans un même groupe de mots.

En d’autres termes, c’est une expression qui répète ce qui vient d’être énoncé. Il y a donc une répétition sémantique immédiate mais avec des termes distincts.
Exemple célèbre : Descendre en bas.

Nous présenterons ici des pléonasmes qui sont potentiellement employés par erreur dans un contexte professionnel.
Démarrons en ordre décroissant de manière à laisser le meilleur pour la fin 🙂

10. Exemple de pléonasme numéro 10

Au grand maximum

Celui-ci peut souvent être utilisé sans même qu’on s’en rende compte. Il s’agit bel et bien d’un exemple de pléonasme.
En effet, le maximum est en soi une valeur absolue. Il ne peut donc pas y avoir par définition de ‘grand’ maximum, ou encore de maximum ‘moyen’ ou ‘petit’…

9. Pléonasme en 9ième position

Le monopole exclusif

Ce pléonasme est assez discret, nous l’avons donc placé en bas de classement. Le vocabulaire est plutôt soutenu. Néanmoins, si votre interlocuteur/recruteur est vigilent, cet exemple de pléonasme ne lui échappera pas.

8. Pléonasme classé 8ième

Avertir à l’avance

En tant que candidat, on veut parfois bien faire les choses. Alors Madame, “Je vous avertis à l’avance, je ne serai pas disponible vendredi”.
Oui, c’est une bonne intention mais c’est un beau pléonasme. On se contentera d’un “Je vous préviens simplement…”, ça suffira.

7. Exemple de pléonasme numéro 7

Un bref résumé

Dans un style assez similaire, on évite la phrase “Oui Monsieur, je vous enverrai un bref résumé de mon expérience à ce sujet…”.
Un résumé étant par nature synthétique, le recruteur aura compris le message.

6. Pléonasme en 6ième position

Un oubli involontaire

Un oubli peut arriver, et comme vous le savez, celui-ci n’est jamais volontaire. En effet, si c’était le cas, on parlerai plutôt d’un acte délibéré.
L’adjectif involontaire n’apporte rien et l’expression constitue donc un pléonasme de plus !

5. Exemple de pléonasme numéro 5

Opposer son veto

Ce pléonasme peut souligner une mauvaise maîtrise du sens des mots ou d’expressions. Pour certains postes à haute responsabilité, cela peut poser problème.

Petite explication rapide : veto signifie “je m’oppose” en latin.
Si nous n’avons pas tous eu la chance – ou le malheur c’est selon, de faire du latin à l’école, il vaut mieux s’abstenir lorsque l’on a un doute avec une expression.
Opposer son veto signifie alors une double opposition et cela n’a pas de sens.

On dira simplement qu’on met son veto et qu’on s’oppose à telle ou telle décision !

4. Pléonasme numéro 4

Une unanimité totale

Ce pléonasme est d’autant plus dangereux qu’il est assez évident : il y a donc de grandes chances que votre interlocuteur vous le fasse remarquer.
L’unanimité implique une adhésion totale. L’adjectif est donc bel et bien inutile !


Attention, on arrive dans le Top 3 des pléonasmes à éviter – à tout prix 🙂
Pourquoi ? Parce qu’en plus d’être des pléonasmes, ils possèdent un double sens qui est tout sauf l’image que vous souhaitez laisser au recruteur.

3. Exemple de pléonasme numéro 3

Il y a 3 ans en arrière

Cet exemple de pléonasme n’est premièrement, pas très élégant et deuxièmement accentue le passé.
Hors, en entretien d’embauche, s’il est important d’expliquer son passé et ses expériences, il faut surtout se projeter dans le poste à pourvoir. On évitera donc cette formule !

2. Pléonasme en 2ième position

Une consigne stricte

Ce pléonasme est un peu vicieux pour le candidat. Une consigne doit être appliquée. Elle est donc stricte par nature.
A l’énoncé du pléonasme, un recruteur qui écoute un candidat pour un poste de management pourrait alors se demander pourquoi le candidat insiste sur le côté strict ?
Est-ce un signe de manque de leadership ou de fermeté ?

Vous le voyez, on évite de semer le doute dans l’esprit du recruteur en règle générale.
Le recruteur est attentif aux détails voire un peu tatillon parfois 🙂

et notre grand gagnant est…

1. Le pire pléonasme en entretien d’embauche

Finir complètement

Ce pléonasme est aussi vicieux pour le candidat mais pire que le précédent.
Il peut laisser entendre qu’avec vous, lorsque c’est fini, en fait ce n’est pas complètement fini.

Bref, vous ne finissez pas ce que vous entreprenez. Attention, alerte rouge recruteur 🙂
Si vous évoquez un projet que avez fini (ou terminé), inutile donc d’en rajouter. On se passe du “complètement”.

Le pléonasme est-il dangereux pour ma candidature ?

Évidemment, on n’écartera pas votre candidature pour l’usage maladroit d’un pléonasme, ce n’est pas le sujet.
Mais l’expression compte en entretien ou dans une lettre de motivation.

Aussi, le bon usage de la langue française sera un atout précieux pour votre candidature !
En conclusion, et sauf abus de pléonasmes en plus d’autres maladresses plus fâcheuses, votre candidature ne sera pas remise en cause pour autant.

Bons entretiens !

Téléchargez notre e-book offert aujourd'hui !

Je reçois les meilleurs conseils du site et récupère l'e-book pour réussir mes prochains entretiens.
Garantie aucun spam.

Résumé
Exemple de pléonasme : le Top 10 à éviter en entretien !
Titre d'article
Exemple de pléonasme : le Top 10 à éviter en entretien !
Description
Nous avons mené l'enquête sur l'exemple de pléonasme le plus embarrassant ou inapproprié en entretien d'embauche. Nous vous présentons ci-dessous notre sélection des pléonasmes plutôt gênants et à éviter en entretien... Découvrez notre Top 10 !
Auteur
Editeur
Entretien-dEmbauche.fr
Logo
Haut de Page