Faire un pitch de présentation efficace grâce au personal branding

Faire un pitch de présentation efficace
Dans de nombreuses situations professionnelles, il est parfois nécessaire de présenter une idée de manière claire et qui suscite l’attention dans un laps de temps réduit.
Faire un pitch de présentation, encore appelé elevator pitch, va permettre de condenser les idées essentielles à communiquer et les transmettre à votre interlocuteur de façon optimale.

Le personal branding pour faire un pitch de présentation

Le personal branding bien qu’existant depuis assez longtemps, n’est pas encore tellement exploité en France. Pourtant, lorsqu’il s’agit de présenter un projet, développer une entreprise ou tout simplement pour mettre en avant sa candidature lors d’un entretien, c’est un outil particulièrement adapté.

En effet, le personal branding regroupe un ensemble de méthodes pour organiser ses idées en fonction de ses objectifs, son interlocuteur et de sa personnalité.

Qu’est-ce que l’elevator pitch ?

Un elevator pitch, ce sont 3 informations qui se succèdent et qui vous présentent et vous positionnent immédiatement.

Voici les informations clés que vous devez transmettre lorsque vous faites un pitch de présentation :

  1. Qui êtes-vous ?
  2. Ce que vous faites et vos succès / passions
  3. Vos objectifs

Prenons l’exemple d’un candidat qui doit se présenter en entretien d’embauche.
Voici ci-dessous une présentation type qui suit cette trame :

1. Qui est Jean-Pierre...

Bonjour Jean-Pierre Dupont,
j’ai 15 ans d’expérience en tant qu’ingénieur de recherche dans le domaine des nanotechnologies.
j’ai notamment travaillé pour les entreprises X, Y, et Z où j’étais en relation avec les équipes du laboratoire international de Genève.

2. Que fait Jean-Pierre...

Au quotidien, je développe des produits innovants permettant à de grandes entreprises comme Intel ou AMD.
Ils leur permettent d’améliorer la performance de leurs processeurs en utilisant les procédés les plus en pointe.
Passionné par mon métier, je fais également parti du Club d’ingénieurs NanoParis qui se réunit tous les mois pour échanger sur les actualités de notre domaine et sur nos travaux réciproques.

3. Les objectifs de Jean-Pierre...

Mon objectif professionnel aujourd’hui est de passer sur un poste de directeur de recherche pour encadrer des équipes, superviser et orienter des projets de recherche.

L’intérêt de faire un pitch de présentation ?

Improviser un discours de présentation est rarement bienvenu.
Sauf à avoir un certain talent ou l’habitude de le faire, une présentation improvisée manquera de structure et de concision.

Le fait de préparer un pitch de présentation permettra de communiquerer de manière efficace d’un point de vue du message.
Très souvent, les candidats qui ne prépare pas de présentation type tombent dans les travers suivants :

  • Une présentation trop longue
  • Un pitch de présentation qui manque de cohérence
  • Faire un pitch de présentation hors sujet

Le premier travers est classique : le candidat n’ayant ne s’étant pas préparé va avoir la sensation qu’il doit se rattraper pendant l’entretien
Il va alors beaucoup parler mais finalement cela va ça s’avérer contre-productif.

Dans le second cas, c’est plutôt le manque d’enchaînement logique qui risque de vous faire apparaître comme un candidat inconsistant.
Exemple le candidat commence à parler d’une expérience de son CV puis revient sur sa formation pour finir par son poste actuel et comment il a trouvé l’offre d’emploi en question.

C’est complètement décousu et du coup le recruteur se demande où vous voulez en venir.
Vous apportez une réponse compliquée à une question pourtant simple…

Dernier cas de figure, le candidat qui réponds sur des aspects non professionnels et avec des généralités du type : je suis marié, j’ai 3 enfants et j’habite dans les Yvelines, je serais très heureux de travailler pour votre société…
Bien bien… ça n’avance pas vraiment le recruteur.

Faire un pitch de présentation qui vous distingue

Avant d’aller plus loin, je vous invite à regarder en complément cette vidéo d’un collègue américain. C’est en anglais, mais il y a des informations intéressantes à retenir 😉

Imaginons maintenant que vous êtes une jeune start-up dans l’univers du high-tech qui souhaite lever des fonds.
Vous avez simplement 3 minutes pour un très bref entretien avec un business angel.

Ce business angels à passer la journée à discuter avec d’autres entreprises.
Certaines d’entre elles seront dans le même secteur que vous.

Chaque start-up présente un projet innovant et présente ses ambitions sur le marché.
Alors qu’est-ce qui va faire la différence pour ce business angels ?

Celui qui va investir plusieurs milliers voire millions d’euros entre les différents projets doit trancher.

A cette étape, ça ne sera pas encore le moment de répondre aux questions suivantes.

  • Comment est structurée votre entreprise,
  • quelles sont les opportunités développement à long terme,
  • quand est-ce que vous allez atteindre votre seuil de rentabilité
  • ou quels sont les partenaires avec qui vous allez vous associer…

Le pitch relativement court qu’on a décrit dans la première partie suffit donc.

Cependant, une autre partie capitale est à prendre en considération pour réussir un pitch de présentation.

La communication non verbale du pitch de présentation

Vous avez rédigé un pitch de présentation avec lequel vous êtes à l’aise et vous êtes satisfait du message qu’il véhicule.
Très bien, on peut passer à la deuxième étape !

Saviez-vous qu’en seulement 7 secondes une personne se forge un premier avis sur son interlocuteur ?

Et oui la communication étant ce qu’elle est, même avec un bon message vous pouvez laisser une mauvaise impression aussi contre-intuitif que cela puisse paraître.

Il va donc falloir une fois votre pitch rédigé, vous entraîner à bien le délivrer.
Cette partie sera au moins aussi importante que la rédaction du message, si ce n’est plus.

Vous allez commencer par le répéter plusieurs fois en le lisant d’abord puis en le répétant à l’oral sans notes.
Une fois que vous êtes à l’aise n’hésitez pas à le répéter à vos proches ou à des collègues pourquoi pas et demander leur un avis.

Rappelez-vous que le poids de la communication non verbale est de 80 %.

Soignez donc votre élocution c’est-à-dire l’articulation et le rythme de vos phrases, pensez à votre body language : quelle posture avez-vous ?
Enfin, soyez aussi à l’écoute de votre interlocuteur.

Voilà, j’espère que ces conseils vous aideront pour faire un pitch de présentation.

Vous voulez aller plus loin et développer votre marque personnelle ?
Rendez-vous sur notre formation en ligne au personnel branding qui vous donnera toutes les clés pour bâtir un élévateur pitch efficace et bien plus.

A bientôt!

Téléchargez notre e-book gratuit aujourd'hui !

Je reçois les meilleurs conseils du site pour être au top le jour J.
Je récupère l'e-book pour réussir mes prochains entretiens !
Aucun spam, désinscription en un clic.

Résumé
Faire un pitch de présentation efficace grâce au personal branding
Titre d'article
Faire un pitch de présentation efficace grâce au personal branding
Description
Dans de nombreuses situations professionnelles, il est parfois nécessaire de présenter une idée de manière claire et qui suscite l’attention dans un laps de temps réduit. Faire un pitch de présentation , encore appelé elevator pitch, va permettre de condenser les idées essentielles à communiquer...
Auteur
Editeur
Entretien-dEmbauche.fr
Logo
Haut de Page