😣 Je ne veux plus retourner au travail… que faire ?

Je ne veux plus retourner au travail… que faire ?
Cette phrase “Je ne veux plus retourner au travail”, je l’ai plusieurs fois entendu.

Pas uniquement dans des situations de coaching mais aussi de la part de proches, de collègues et de connaissances à divers moments de leurs vies…

J’imagine que vous aussi, en fonction de votre séniorité, vous avez probablement déjà entendu ces mots. Soit d’un ami ou d’un proche qui exprimait un certain mal être sans pour autant forcément bien tout comprendre immédiatement.

En effet, si vous êtes jeune et démarrer juste votre carrière, vous n’avez peut être jamais été dans cette situation. Aussi, il est difficile de comprendre la mauvaise sensation associée à ce type d’expérience.

Bref : je ne veux plus retourner au travail

Les raisons pour lesquelles, nous n’avons plus envie d’aller au travail peuvent être variées : manager difficile, environnement toxique, pression trop importante, cadence infernale, ennui… Dans tous les cas, il est important d’agir !
Nous vous proposons de comprendre les raisons de cet état de fait mais aussi d’envisager des solutions :

  1. Pourquoi je ne veux plus retourner au travail ?
  2. Retourner au travail : pour faire quoi ?
  3. Quand tu n’as plus envie d’aller au travail
  4. Dépression : je ne veux plus travailler
  5. Décider d’arrêter de travailler sans démissionner
  6. Comment retrouver la motivation au travail ?

Bonne lecture.

Pourquoi je ne veux plus retourner au travail ?

Pourquoi je ne veux plus retourner au travail ?

Certaines personnes à la simple idée de se rendre à leur travail se rendent malades.

8 heures le réveil sonne. Vous vous levez mécaniquement mais étrangement vous sentez bien que vous n’avez pas la même énergie que d’habitude.

Vous ne comprenez pas bien pourquoi, alors vous faites une petite checklist rapide :

  1. J’ai bien dormis hier soir, OK
  2. Vous n’êtes pas malade en tout cas, vous ne percevez aucun mal de tête ou autres symptômes à l’horizon OK
  3. Avec votre famille, vos amis, tout est … OK

Alors quoi ?

Vous prenez votre petit déjeuner et commencez alors à pensez à la journée qui vous attend. A 9h00 précisément, vous décollerez de la maison pour prendre les transports et vous rendre au bureau.

Dans ce moment encore relativement calme, vous imaginez déjà certains éléments récurrents de votre journée de travail et plus vous y pensez, plus cela vous donne l’étrange envie de rester chez vous…

Cela dit, vous êtes professionnel et puis il y a votre collègue à qui vous aviez promis de remettre un dossier avant ces congés. Donc, vous y allez : vous prenez la direction de votre voiture et filez rapidement pour ne pas être en retard.

Et c’est à cet instant, en plein trajet, que vous commencerez à stresser.

Le stress commence à monter petit à petit, et avec lui les questions sans réponse se multiplient dans votre tête :

Que va-t-il se passer aujourd’hui ?

Comment vais-je arriver à faire tout ce que j’ai à faire ?

Et si je me faisais remarquer… ?

Et si je n’étais pas à la hauteur ?

Retourner au travail : pour faire quoi ?

Retourner au travail : pour faire quoi ?

A l’arrivée, c’est la même sensation qui vous assaille. Vous entrez dans le bureau, les autres salariés sont déjà là et occupés. Par où commencer ?

Vous avez beau avoir une idée, elle reste floue. Les minutes passent et votre stress augmente.

Au bout de quelques heures, vous commencez à avoir mal à la tête. Cette sensation d’oppression qui vous étouffe et vous empêche de réfléchir correctement. Les idées les plus simples deviennent complexes.

Vous passez une mauvaise journée. Vous rentrez chez vous épuisé et sans avoir réellement accompli quoi que ce soit…

Le lendemain, c’est la même chose : vous n’avez pas envie de vous lever, vous n’avez pas d’énergie. Mais vous le faites quand même, et c’est à reculons que vous prenez la direction du bureau.

Les jours qui suivent sont les mêmes, et cette routine vous ennuie de plus en plus. Les week-ends arrivent et vous les attendez avec impatience, car c’est à ce moment-là que vous pourrez souffler un peu.

Mais les week-ends passent trop vite et le lundi matin, c’est la même chose : le réveil sonne et vous n’avez plus envie de rien.

Quand tu n'as plus envie d'aller au travail

Quand tu n’as plus envie d’aller au travail

Cette sensation de ne pas vouloir retourner au travail, de ne pas avoir d’énergie, ou encore cette impression que les semaines sont trop longues et que les jours passent trop lentement, c’est ce qu’on appelle le burn-out.

Le burn-out est un phénomène de plus en plus courant, qui touche surtout les salariés à qui on demande beaucoup.

Le burn-out est défini comme « un épuisement émotionnel, physique et mental, résultant d’un stress chronique au travail ».

Il se manifeste généralement par une fatigue intense, de l’anxiété, des difficultés à se concentrer, de l’irritabilité, une baisse de l’estime de soi et une dépression.

Le burn-out est dû à une accumulation de stress au travail. Celui-ci peut être dû à plusieurs facteurs : les horaires difficiles, les responsabilités qui augmentent, le manque de soutien de la part des collègues ou encore une mauvaise organisation du travail.

Comment soigner un burn-out ?

Le burn-out se soigne généralement par une diminution du stress au travail. Cela passe par une meilleure organisation, des horaires plus flexibles, ou encore la possibilité de travailler à distance.

Il est également important de prendre du temps pour soi, afin de se reposer et de recharger ses batteries. Cela peut passer par des vacances, du sport, ou encore des activités qui vous font plaisir.

Un burn-out n’est donc pas forcément synonyme de quitter son entreprise, bien que ce soit parfois nécessaire dans certaines situations.

Au delà du burn-out, il y a d’autres cas plus problématiques : certains sont coincés dans un travail qu’ils détestent, et ils ne savent pas quoi faire pour y remédier. 

Des millions de personnes sont dans ce cas. Ils vont au travail tous les jours, mais ils détestent leur travail. 

Dépression : je ne veux plus travailler

Dépression : je ne veux plus travailler

Dans ces cas plus difficiles auxquels je fais allusion, cela peut aller jusqu’à la dépression. Pour éviter cela, il est préférable lorsque c’est possible de chercher un autre travail en parallèle.

Il y a deux ans, une amie est tombée en dépression. Elle avait beaucoup de mal à aller travailler, et ne voulait plus rien faire. Elle ne voyait pas d’issue.

Finalement, elle a décidé de quitter son travail. C’était difficile, mais elle ne pouvait plus continuer dans ces conditions. Aujourd’hui, elle est à l’université et elle commence enfin à se sentir bien. Son énergie est mobilisée sur un nouveau projet professionnel.

Le travail peut être une source de mal-être, et cela se traduit parfois par une dépression. Si vous ne supportez plus votre travail, si vous avez l’impression de ne pas avancer, ou encore que les jours passent trop lentement, il est peut-être temps de changer d’emploi. Cela peut être difficile, mais c’est une décision qui peut changer votre vie.

Décider d'arrêter de travailler sans démissionner

Décider d’arrêter de travailler sans démissionner

Il y a des moments où il est difficile de démissionner. Soit parce qu’on a peur de ce que l’on va trouver en dehors de son travail, soit parce qu’on ne sait pas quoi faire.

Il faut d’abord analyser la situation et voir si cela est possible. Si vous avez des problèmes financiers, si vous n’avez pas le permis ou encore si vous n’avez pas les qualifications pour un autre emploi, il est préférable de ne pas démissionner.

Rappel : démission et droits au chômage

Si vous avez démissionné de votre travail, vous n’aurez pas droit aux allocations chômage.

Pour avoir le droit à ces allocations, il faut être licencié, avoir travaillé au moins 4 mois dans les 12 derniers mois et avoir été affilié à la Sécurité sociale pendant une durée minimale de 24 mois sur les 36 derniers mois.

Si vous avez trouvé un autre emploi avant la fin de votre préavis, vous perdez automatiquement vos droits aux allocations chômage.

Il est donc important de bien réfléchir avant de démissionner.

La solution de la rupture conventionnelle

Elle permet de quitter son travail sans avoir à démissionner, et c’est souvent plus facile pour les finances. La rupture consiste en un licenciement conclu à l’amiable entre l’employeur et l’employé. Cette démarche vous permet de partir avec les droits au chômage et parfois des indemnités.

Néanmoins, sachez que la rupture conventionnelle nait d’un commun accord entre vous et l’employeur. Si c’est vous qui initiez cette démarche, préparez bien vos arguments pour maximiser vos chances d’aboutir à un accord gagnant pour les 2 parties. 

Savoir relativiser quand on ne veut plus retourner au travail

Savoir relativiser quand on ne veut plus retourner au travail

Il est important de garder à l’esprit que le travail n’est pas la seule chose qui compte dans la vie. Il y a aussi les amis, la famille, les loisirs… toutes ces choses qui font que notre vie est belle. Trouver un travail qui nous plaît est donc important, mais ce n’est pas toujours possible.

Si vous décidez de ne pas démissionner, il faut également penser à votre avenir. Il est important de garder en tête que cette situation n’est pas éternelle. Vous pouvez prendre des cours pour obtenir une qualification qui pourra vous aider à retrouver un travail, ou encore créer votre propre entreprise.

Il y a toujours une solution, il suffit de trouver le courage de la chercher.

Comment retrouver la motivation au travail ?

Comment retrouver la motivation au travail ?

Si vous avez été échauder par une mauvaise expérience professionnelle, ce n’est pas une fin en soi.

Le futurologue Rohit Talwar a prédit que les enfants d’aujourd’hui peuvent s’attendre à travailler jusqu’à l’âge de 100 ans.

Ainsi, ils auront probablement des carrières très diversifiées et pourraient occuper jusqu’à 40 emplois différents ! Plutôt parlant non ?

La motivation au travail est souvent la résultante de plusieurs éléments qui varient en fonction des personnes :

  • Un alignement entre vos valeurs et celle de l’entreprise
  • Des activités et projets dans lesquelles vous vous épanouissez
  • Un contexte enrichissant que ce soit intellectuellement ou par les personnes que vous rencontrez
  • Un bon accord entre vos savoir faire et ce que vous devez accomplir

Si vous percevez que vous avez de moins en moins envie de retourner à votre travail, c’est peut être le signe qu’il est temps d’en changer.

Dans ce cas, ne démissionner jamais sur un coup de tête bien sûr.

A l’inverse, murissez votre réflexion et votre projet.

Si vous avez besoin d’accompagnement, le coaching professionnel peut naturellement vous aider. Avec l’aide d’un coach, vous pouvez faire ce travail d’introspection sur le passé, le présent et identifier ce qui vous donnera envie de vous investir pleinement.

Mon e-book offert maintenant !

Rejoins la communauté de plus de 1 000 cadres qui passent à l'action,
Découvre les secrets des recruteurs & l'e-book pour réussir tes entretiens.

Garantie sans spam

Publier un commentaire:

Résumé
😣 Je ne veux plus retourner au travail... que faire ?
Titre d'article
😣 Je ne veux plus retourner au travail... que faire ?
Description
Cette phrase "Je ne veux plus retourner au travail", je l'ai plusieurs fois entendu. Pas uniquement dans des situations de coaching mais aussi
Auteur
Editeur
Entretien-dEmbauche.fr
Logo
Prêt à booster votre carrière ?

Rejoignez plus de 1 000 cadres qui ont déjà passé le cap et profitez de :

  • Conseils professionnels réguliers
  • Bons plans sur nos formations / coaching
  • et l'eBook offert pour assurer en entretien

Garantie no-spam.

Rien oublié ?
Pensez à récupérer votre ebook !

En vous inscrivant à la newsletter, vous recevez en cadeau l'ebook
"Bien Préparer son Entretien en 10 étapes !"

Vous bénéficiez ainsi de :

- Toutes les astuces pour réussir vos entretiens
- Conseils réguliers via la newsletter
- Promotions sur des formations

Ce serait dommage de vous en priver... 

Haut de Page
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Pas cool les ad blocks...

Bravo, vous utilisez les adBlockers comme un Chef 😎 
...Mais nous sommes un petit site et avons besoin de la pub pour produire des contenus.
Soyez sympa et désactivez votre adBlock, une petite exception juste pour nous 😉