• Vous êtes ici:
  • Accueil »
  • Blog »

Comment réussir votre dernier entretien d’embauche avec le Directeur ?

Dernier entretien d'embauche avec le Directeur
Vous êtes arrivé à l’entretien final, bravo ! Il vous reste à réussir votre dernier entretien d’embauche avec le Directeur.

Vous avez manifestement fait beaucoup d’efforts pour arriver jusqu’ici, et l’équipe de recrutement pense qu’il y a de bonnes chances que vous conveniez au poste – à ce stade, vous êtes certainement à deux doigts d’obtenir le poste.

Mais pas si vite : le dernier entretien signifie que vous risquez d’être confronté à une rude concurrence, car les candidats moins forts auront été éliminés lors des étapes précédentes.
Il est donc extrêmement important de bien se préparer et de comprendre ce qui vous attend lors de cette étape.

Convaincre le Directeur et décrocher votre poste

Dans cet article, vous allez découvrir :

  • Ce que vous devez faire avant, pendant et après l’entretien final avec le PDG.
  • 8 Questions fréquemment posées lors de l’entretien d’embauche final et leurs réponses et plus encore…
  • 7 erreurs à éviter lors de votre entretien final.
  • 5 questions à poser à l’employeur lors de l’entretien final ;

Un beau programme en perspective, mais souvenez-vous que c’est l’ultime étape de votre processus de recrutement ! Maintenant que vous êtes sur la shortlist, ce serait dommage de ne pas conclure n’est-ce pas ?

Avant l’entretien final : dernier entretien d’embauche avec le directeur

1. Ayez un plan et fixez vos objectifs de carrière

Ces deux points sont importants. Assurez-vous d’y aller avec un plan de présentation et une compréhension approfondie de vos objectifs de carrière et de la manière dont cet emploi pourrait vous aider à les atteindre.

Vos interlocuteurs vous demanderont probablement quels sont vos objectifs. La raison en est qu’ils veulent avoir un aperçu de votre personnalité, de vos ambitions et de ce que sera la collaboration avec vous.

Assurez-vous d’avoir des objectifs précis et une approche détaillée de la manière dont vous comptez les atteindre. Vous montrerez ainsi à votre interlocuteur à quel point vous êtes déterminé à obtenir le poste, mais aussi à quel point vous êtes capable de l’assumer.

Se fixer des objectifs, en plus de vous aider à décrocher l’emploi de vos rêves, vous aidera certainement à progresser dans votre carrière.

Il est important que vous puissiez répondre à des questions telles que :

  • Qu’espérez-vous avoir accompli à la même période l’année prochaine ?
  • Quel est votre objectif de carrière ultime ?
  • Pourquoi voulez-vous travailler dans cette entreprise ?
  • Quel est votre emploi rêvé ?
  • Qu’est-ce qui vous motive ? Et plus encore !!!!

Nous nous pencherons plus en détail sur les questions posées à l’entretien final dans une autre section de cet article.

Entretien d'Embauche 1h30

2. Passez en revue et analysez vos entretiens précédents pour le dernier entretien d’embauche avec le directeur

Avant de vous lancer dans votre entretien final, passez en revue les entretiens précédents. Il y a de fortes chances que vous parliez à la même personne ou aux mêmes personnes que lors des entretiens précédents.

Si c’est le cas pour vous, alors soyez prêt car ils peuvent vouloir que vous parliez davantage ou que vous donniez une explication plus détaillée sur une réponse que vous avez donnée dans le passé.

Relisez la description du poste pour vous rafraîchir la mémoire.

3. Demandez conseil à un mentor ou à une personne de référence

Avant votre entretien final, il est sage d’obtenir des informations et des connaissances auprès de personnes qui en savent peut-être plus que vous.

Une personne de référence est susceptible de connaître les spécificités du poste et devrait être en meilleure position pour vous conseiller correctement, mais si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours demander des conseils et des suggestions ailleurs.

Si vous connaissez quelqu’un qui travaille dans la même entreprise, ou dans une autre entreprise, mais à un poste similaire à celui pour lequel vous avez postulé, essayez de lui demander des conseils.

En fin de compte, personne ne sait tout et il est payant de tirer des connaissances et des idées des autres. Ne vous lassez pas de poser des questions jusqu’à ce que vous obteniez ce que vous voulez.

4. Réfléchissez aux questions d’entretien auxquelles vous pouvez vous attendre

Cette étape est essentielle pour réussir. En guise de stratégie, vous devriez toujours préparer des réponses aux questions d’entretien d’embauche auxquelles vous vous attendez.

Avant de vous rendre à l’entretien, vous devez deviner quelles sont les questions auxquelles vous pouvez vous attendre. Un bon début est de faire des recherches approfondies sur la description du poste (encore une fois).

Sur la base des exigences du poste décrit, vous devriez être en mesure de formuler comment vous pouvez y contribuer et pourquoi vous avez sollicité ce poste en particulier.

Il y a bien sûr les questions générales communes auxquelles vous pouvez vous attendre dans chaque entretien, mais il y a aussi des questions spécifiques au poste sur lesquelles vous devriez vous concentrer.

Posez-vous également des questions telles que :

  • Pourquoi voulez-vous travailler pour cette entreprise ?
  • Que pouvez-vous apporter à ce poste ?
  • Qui me fera passer l’entretien et quelle est son expérience ?

Il y a de fortes chances que l’on vous demande pourquoi vous êtes intéressé par ce poste et cette entreprise en particulier.  Mettez-vous également à la place de votre interlocuteur.

Quelles questions poseriez-vous à un candidat qui cherche le même emploi que vous ?

entretien d'embauche final avec le directeur : la communication non verbale

5. Habillez-vous convenablement pour le dernier entretien d’embauche avec le directeur

Cela vaut pour les hommes comme pour les femmes ; habillez-vous de façon appropriée et ayez l’air professionnel. Votre apparence est la première bonne impression que vous faites.

Par conséquent, assurez-vous d’avoir une idée du code vestimentaire de l’entreprise avant de vous rendre à l’entretien.

Si vous travaillez dans un secteur créatif et que les employés de votre futur employeur ont tendance à s’habiller de manière plus décontractée, vous pouvez vous passer du costume.

Mais vous ne devez en aucun cas porter des jeans, des vêtements déchirés ou tout ce qui semble approprié à la plage ou à la salle de sport.

6. Apportez des CV supplémentaires et d’autres documents requis

Si vous avez un portfolio, n’oubliez pas de l’apporter, même si les personnes qui vous ont interviewé précédemment ont déjà vu un échantillon de votre travail.

Vous ne savez jamais quand vous aurez l’occasion d’attirer leur attention sur un projet réussi qui fera toute la différence dans leur décision.

 En outre, préparez une liste de références et indiquez chaque référence, y compris le nom, le titre, l’organisation, le numéro de téléphone, l’adresse électronique et un bref commentaire sur votre relation avec la référence.

Assurez-vous que toutes les personnes figurant sur votre liste de références sont prêtes pour leur appel (visite, email, …) et qu’elles diront quelque chose de positif sur votre travail.

7. Une bonne nuit de sommeil avant votre entretien Final

Certains entretiens de phase finale se déroulent sur plusieurs heures alors que vous rencontrez différentes personnes de l’entreprise. Vous devez maintenir votre niveau d’énergie élevé lors de chaque conversation.

N’oubliez pas qu’il est normal de demander des pauses pour aller aux toilettes ou boire de l’eau entre les entretiens.

Les décisions d’embauche sont prises différemment selon les entreprises, et vous ne savez pas qui, au sein du comité, peut mettre son veto à la décision de vous embaucher. Traitez tout le monde avec le plus grand respect, et ne laissez pas votre motivation diminuer au fil de la journée.

Pendant l'entretien final avec le directeur

Pendant le dernier entretien d’embauche avec le Directeur Général

1. Ayez confiance en vous

La confiance en soi est primordiale dans la plupart des situations, mais particulièrement pendant les entretiens et surtout lors de la phase finale. Après tout, si vous n’avez pas confiance en vous, comment pouvez-vous inspirer les autres à l’avoir ? 

  • Ne montrez pas que vous doutez de vous lors de l’entretien final.
  • Connaissez votre CV à la lettre, connaissez vos chiffres (indicateurs de performances clés, profits, chiffre d’affaires…) et connaissez vos atouts pour ce poste.

Si vous y mettez un peu de logique, vous verrez qu’il n’y a pas lieu de vous remettre en question.  Ils vous ont invité à un entretien après avoir vu votre candidature – ils auraient pu dire non. 

Qui plus est, si vous avez déjà eu un premier entretien, ils vous ont invité à nouveau – alors qu’ils auraient pu dire non. 

Vous pouvez être sûr que vos employeurs potentiels ne vous feraient pas perdre votre temps, ni le leur, si vous n’aviez pas quelque chose qui les intéresse.

2. N’ayez pas peur de vous vanter un peu

Bien que de nombreux entretiens finaux portent sur votre adéquation avec l’entreprise ou l’équipe, ils comportent généralement une composante technique pour (encore) vérifier vos compétences. N’hésitez pas à vous vanter un peu.

Des études ont montré qu’en matière d’entretien, les candidats qui font preuve d’un peu de narcissisme finissent par être évalués plus favorablement que les personnes plus modestes – n’oubliez donc pas de vous vanter un peu.

3. Sachez quand aborder vos points faibles lors de ce dernier entretien d’embauche avec le directeur

Cela dit, vous ne voulez pas paraître arrogant. La ligne est mince, mais une façon d’y parvenir est de montrer que vous êtes très conscient de vos faiblesses. Les autres finalistes peuvent vous battre dans certains domaines, vous devez donc pouvoir montrer que vous en êtes conscient et que vous y travaillez.

Qu’il s’agisse de mentionner que vous avez déjà parlé avec quelqu’un pour en savoir plus sur ce sujet particulier ou que vous suivez un cours sur le sujet, reconnaître la faiblesse et montrer les mesures concrètes que vous avez prises pour combler l’écart est rafraîchissant et vous empêche de paraître trop sûr de vous.

Questions pièges en entretien d'embauche difficile

4. N’ayez pas peur de poser des questions

L’entretien final a généralement lieu dans le bureau où vous travaillerez si le poste vous est proposé. C’est un moyen de vous donner une idée de ce à quoi vous vous engagez, c’est donc une bonne idée de montrer votre intérêt pour tout ce processus.

Cela ne signifie pas nécessairement hocher vigoureusement la tête lorsque le responsable du recrutement vous montre la cuisine ou la salle de conférence.

Une meilleure façon de montrer votre intérêt et votre enthousiasme est de poser des questions réfléchies.

Imaginez que vous faites partie de l’équipe et que vous assumez vos responsabilités quotidiennes – de quelles informations avez-vous besoin pour compléter cette image ? Commencez par là.

5. Sachez quand ramener l’attention sur vous

Parfois, les intervieweurs sont un peu trop excités à l’idée de vous présenter les locaux ou de vous parler des projets sur lesquels vous allez les aider, et ils oublient de vous donner l’occasion de vraiment défendre vos arguments pour le poste.

– Après tout, ils utilisent probablement cette occasion pour vous convaincre d’accepter le poste, s’ils décident de vous l’offrir. Mais pour vous, c’est la dernière occasion de vous vendre comme le bon candidat pour le poste.

Laissez vos interlocuteurs vous faire visiter les lieux et vous donner une idée du travail que vous ferez, mais ne laissez pas passer la journée sans leur donner d’autres raisons de vous embaucher.

6. N’ayez pas peur de rire pendant ce dernier entretien d’embauche avec le directeur

L’entretien est une affaire sérieuse, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas vous amuser un peu. Si vous obtenez le poste, les personnes avec lesquelles vous interagissez aujourd’hui seront vraisemblablement les mêmes avec lesquelles vous passerez huit heures ou plus par jour.

Faites-leur savoir que vous serez agréable à côtoyer en souriant lorsque vous leur parlez et même en partageant un éclat de rire si l’occasion se présente. Cela aide à établir un rapport avec votre interlocuteur.

7. Établissez des liens avec vos interlocuteurs

Lors de la dernière étape, il est probable que les personnes qui vous font passer l’entretien se demandent comment il serait possible de travailler avec vous. Vos compétences et qualifications sont certes importantes, mais c’est peut-être la personnalité qui fera pencher la balance en votre faveur.

Même s’il ne s’agit pas explicitement d’un entretien d’adéquation culturelle, il est tout de même important d’établir un lien avec votre interlocuteur. Faites donc un effort sur le côté le plus doux de l’interaction (langage corporel, expressions faciales, etc.) ainsi que sur les réponses que vous donnez.

Questions à poser lors de l'entretien final

8. Mais sachez quand être professionnel

Lorsque vous arrivez à l’entretien final, vous avez peut-être l’impression d’être le meilleur ami du recruteur ou du responsable du recrutement, mais veillez à rester professionnel. Il est facile de devenir complaisant lorsque vous vous dirigez vers un entretien final car vous pensez que c’est dans la poche.

Vous devez être prêt à vous mettre au travail. Il y a toujours des aspects du travail que vous devez prendre très au sérieux.

Si, par exemple, le poste implique de travailler avec des clients ou de gérer d’autres personnes, vous devez être prêt à exposer vos compétences d‘une manière qui inspire confiance.

Être professionnel ne veut pas dire ne pas s’amuser, mais ne baissez pas votre garde car vous êtes toujours évalué.

Après l’entretien final avec le Directeur

1. Rédigez une lettre de remerciement.

Après votre entretien, rédigez une lettre de remerciement. Cela peut sembler une partie insignifiante du processus de recrutement, mais envoyer un courrier de suivi peut faire la différence entre obtenir le poste ou non.

Ne pensez pas que cela vous sauvera d’un mauvais entretien, mais cela peut certainement vous aider si vous êtes au coude à coude avec un autre candidat. Une bonne lettre de remerciement comprend :

  • L’appréciation du temps et des efforts de l’interviewer. Remercie-les pour cela.
  • Un détail spécifique de l’entretien dont vous avez discuté pour rendre la lettre plus personnelle et non un remerciement “standard”.
  • Soulignez votre intérêt pour l’entreprise et le poste, et dites que vous êtes impatient d’en savoir plus.

Vous pouvez toujours conclure votre suivi en invitant la personne à vous contacter si elle a besoin d’informations supplémentaires ou si elle a d’autres questions.

Il est également possible de souligner à nouveau brièvement que vous êtes convaincu d’être le bon candidat pour le poste et pourquoi. Expliquez de manière concise pourquoi vous pensez pouvoir être performant dans ce poste.

2. Ne paniquez pas

Comme indiqué précédemment, si vous n’obtenez pas une offre immédiate lors de l’entretien ou si les recruteurs mettent quelques jours à vous répondre, ne paniquez pas.

Par exemple, les grandes entreprises peuvent prendre plus de temps pour examiner tous les candidats, les évaluer et prendre une décision finale. Par conséquent, ne vous attendez pas à une réponse immédiate et soyez patient.

Questions et réponses lors d'un entretien d'embauche final avec le directeur

Les questions fréquemment posées lors du dernier l’entretien d’embauche avec le directeur

Voici la liste des 8 questions les plus souvent demandées aux candidats en phase finale :

1. “Parlez-moi de vous” lors d’un dernier entretien d’embauche avec le directeur

2. Qu’est-ce qui vous motive ?

3. Pourquoi ce poste vous intéresse-t-il ?

4. Dernier entretien d’embauche avec le Directeur : “Où vous voyez-vous dans 5 ans ?”

dernier entretien d'embauche : questions du directeur

5. Qu’avez-vous aimé le plus et le moins dans votre dernier emploi ?

6. Pouvez-vous décrire un conflit que vous avez vécu dans votre poste précédent ?

7. Qu’est-ce qui vous distingue des autres candidats ?

8. Quelles sont vos prétentions niveau salaire ?

Si l’entreprise ne vous a pas encore demandé quelles étaient vos attentes salariales, elle le fera probablement au cours de l’entretien final. Elle a besoin de cette information pour évaluer si vos attentes salariales correspondent à son budget.

Si vous ne savez pas quel salaire vous devriez demander, faites des recherches sur d’autres salaires pour des postes similaires dans votre région. Tenez également compte de votre expérience, de votre formation et de vos compétences en rapport avec le poste.

Lorsque vous répondez à cette question, il est conseillé de proposer une fourchette plutôt qu’un montant unique.

Comme l’entreprise peut très bien opter pour le chiffre le plus bas, votre chiffre minimum doit tout de même être un montant avec lequel vous êtes à l’aise.

C’est également une bonne idée d’indiquer que vous êtes ouvert aux négociations afin d’éviter une situation où vous êtes éventuellement éliminé parce que vos attentes salariales sont trop élevées pour leur budget.

Lisez ici l’article dédié à ces 8 questions pour découvrir les bonnes réponses à avoir en entretien d’embauche final.

Questions préférées des dirigeants

Quelles sont les erreurs à éviter lors de votre entretien final ?

Voici les principales erreurs observées chez les candidats :

1. Paraître désintéressé

2. Ne pas se préparer

3. Partager trop d’informations lors d’un dernier entretien d’embauche avec le directeur 

4. Parlons salaire !

5. Posez des questions, devenez l’interviewer

6. Dire “Je le veux !” pendant le dernier entretien d’embauche avec le Directeur

7. Ne pas faire de suivi 

Pour avoir plus de détails à ce sujet, rendez-vous sur cet article où on aborde plus en détails les pièges à éviter lors du dernier entretien d’embauche.

Dernier entretien d’embauche avec le Directeur : 5 questions à poser à l’employeur

Passer un entretien d’embauche en phase finale de recrutement, c’est bien, le réussir c’est encore mieux. Pour cela, il vous faut préparer des questions réfléchies qui montrent votre intérêt pour le poste et son entreprise.

Voici ci-dessous quelques exemples de questions que vous pouvez poser à ce stade.
Il y en a bien d’autres suivant le contexte. Considérez les comme une base de réflexion.

1. Qu’attendez-vous d’une personne à ce poste ?

2. Ces attentes changeront-elles avec le temps ?

3. À quoi ressemble une journée typique chez [nom de l’entreprise] ?

4. Où voyez-vous votre entreprise dans cinq ans ?

5. Quelles sont les prochaines étapes du processus de recrutement ?

Pour une analyse plus poussée de ces questions, lisez notre article dédié aux 5 questions à poser à l’employeur en entretien final.

restez zen pour le dernier entretien d'embauche avec le directeur

Conclusion sur le dernier entretien d’embauche avec le directeur

Dans l’ensemble, l’entretien final est une question d’équilibre : vos forces et vos faiblesses, le fait de poser des questions et d’y répondre, la personnalité et le professionnalisme.

La pratique et la préparation sont d’une grande aide, mais pour trouver le bon équilibre, il faut aussi être capable de lire les situations telles qu’elles se présentent.

Vous avez des remarques ou questions ? n’hésitez pas à nous en faire part en commentaires ci-dessous.

Téléchargez notre e-book offert aujourd'hui !

Rejoins la communauté de plus de 1 000 cadres qui passent à l'action,
Retrouves les meilleurs conseils et l'e-book pour réussir tes entretiens.

Garantie sans spam

Publier un commentaire:

Résumé
Comment réussir votre dernier entretien d'embauche avec le Directeur ?
Titre d'article
Comment réussir votre dernier entretien d'embauche avec le Directeur ?
Description
➤ Vous êtes arrivé à l'entretien final ! Il vous reste à réussir votre dernier entretien d'embauche avec le Directeur. On vous partage...
Auteur
Editeur
Entretien-dEmbauche.fr
Logo
Rien oublié ?
Pensez à récupérer votre ebook !

En vous inscrivant à la newsletter, vous recevez en cadeau l'ebook
"Bien Préparer son Entretien en 10 étapes !"

Vous bénéficiez ainsi de :

- Toutes les astuces pour réussir vos entretiens
- Conseils réguliers via la newsletter
- Promotions sur des formations

Ce serait dommage de vous en priver... 

Prêt.e à booster votre carrière ?

Rejoignez plus de 1 000 cadres qui ont déjà passé le cap et profitez de :

  • Conseils professionnels réguliers
  • Bons plans sur nos formations / coaching
  • et l'eBook offert pour assurer en entretien

Garantie no-spam.

Haut de Page