• Vous êtes ici:
  • Accueil »
  • Blog »

8 questions et réponses courantes lors d’un entretien final

Questions et réponses lors d'un entretien final
Parce qu’il est encore temps de bien préparer votre dernier entretien, nous passons ici en revue les 8 questions et réponses courantes lors de cette étape finale… Maintenant, à vous de jouer !

Les questions fréquemment posées lors de l’entretien d’embauche final et leurs réponses

Plus souvent qu’on ne le croit, les questions et réponses d’un entretien d’embauche à un autre présentent des similitudes.

Rien de très étonnant à cela. Spontanément, il y a toujours des questions « évidentes » qui vont venir à l’esprit du recruteur.

Ces questions du recruteur ont souvent pour but de comprendre les aspirations et les motivations du candidat.

En phase finale d’un processus de recrutement, souvent face à un dirigeant d’entreprise, il faut vous tenir prêt à répondre clairement et avec conviction à ces questions.

Les principaux enjeux de cette étape sont les suivants :

  • Confirmer le choix de candidat effectué par les autres responsables de l’entreprise
  • Faire connaissance avec un futur collaborateur de l’entreprise et cerner sa personnalité
  • S’assurer que le candidat a une bonne vision et connaissance de son métier et ses enjeux

1. Parlez-moi de vous

Même si cette question vous a déjà été posée au cours du processus d’entretien, vous pouvez vous attendre à l’entendre à nouveau lors du dernier entretien… surtout s’il s’agit d’un entretien final avec le PDG ou un autre cadre supérieur.

C’est donc l’occasion de les impressionner avec une réponse claire et concise qui met en valeur votre formation mais aussi vos compétences en communication.

Je vous recommande de limiter votre réponse à environ 60 secondes et de vous concentrer sur l’histoire récente de votre carrière : les mouvements que vous avez effectués, vos principales réalisations, et idéalement, terminez par les raisons pour lesquelles vous avez postulé à ce poste ou ce que vous espérez faire par la suite !

2. Qu’est-ce qui vous motive ?

Cette question est similaire à celle qui précède. Essentiellement, l’employeur veut savoir que vous êtes motivé par autre chose que l’argent.

Nous travaillons tous pour un salaire. Ils le savent. Cependant, les travailleurs qui aiment leur travail pour d’autres raisons seront plus résilients, plus enclins à surmonter les difficultés au travail plutôt que de démissionner, etc.

C’est donc un aspect qu’un responsable du recrutement recherchera et sur lequel il posera des questions… surtout lors d’un entretien d’embauche final.

Comme pour la question ci-dessus, il n’y a pas une seule meilleure réponse.

Vous pouvez donner une variété de raisons pour lesquelles vous venez travailler chaque jour – de la volonté de faire une différence/un impact dans le monde au simple fait d’aimer les défis que le travail procure.

Vous pouvez également citer beaucoup d’autres choses. Par exemple, vous pouvez dire que vous aimez faire partie d’une équipe et contribuer à l’effort d’une équipe.

3. Pourquoi ce poste vous intéresse-t-il ?

Vous entendrez probablement cette question lors d’un premier entretien ou d’un entretien téléphonique, mais il est possible qu’on vous la pose également lors de votre entretien final… surtout si c’est avec une nouvelle personne !

Donc, pour réussir l’entretien final, revenez sur ce qui a suscité votre intérêt au départ et sur les raisons pour lesquelles le rôle et l’entreprise vous excitent.

Si vous pouvez expliquer cela à un cadre ou à un PDG en détail et avec enthousiasme, cela pourrait vous distinguer des autres candidats.

4. Où vous voyez-vous dans 5 ans ? : un classique des questions/réponses en entretien final

Tout employeur ou responsable du recrutement voudra s’assurer que son poste correspond à vos objectifs de carrière généraux à long terme avant de vous engager.

Pourquoi ?
Parce qu’ils veulent quelqu’un qui va rester dans l’entreprise à long terme et qui sera un bon “investissement” (cela leur coûte de l’argent d’embaucher et de former de nouvelles personnes, et il faut un certain temps pour que vous commenciez à produire à un niveau élevé).

Cette question figure donc parmi les questions les plus courantes posées par les PDG et autres cadres.

Ils peuvent également demander : “Quels sont vos objectifs de carrière ?”

Vous remarquerez un thème commun à de nombreuses questions d’entretien final posées par des PDG ou d’autres cadres de haut niveau – ils veulent déterminer une adéquation culturelle avant de signer votre embauche.

Pour cette question particulière, donnez une réponse qui soit réaliste mais aussi légèrement ambitieuse. Vous devez être en mesure de montrer comment cet emploi correspond à vos objectifs de carrière à long terme, afin qu’ils soient convaincus que vous aimerez cet emploi et que vous y resterez quelques années !

Cela vous aidera à obtenir le poste.

5. Qu’avez-vous aimé le plus et le moins dans votre dernier emploi ?

Comme pour la question ci-dessus, les employeurs posent également cette question pour déterminer si vous aimerez le poste et l’entreprise, et si vous resterez à long terme.

Il s’agit d’un thème commun en ce qui concerne ce à quoi vous devez vous attendre lors d’un entretien final.

Vous avez peut-être déjà prouvé que vous êtes capable de faire le travail, maintenant ils vont chercher la preuve que vous voulez le travail, ce qui est différent !

Soyez donc prêt à donner une évaluation de ce que vous avez apprécié et de ce que vous n’avez pas apprécié dans votre dernière entreprise, et assurez-vous que vous leur fournissez des preuves claires qui suggèrent que vous apprécieriez cette entreprise !

6. Pouvez-vous décrire un conflit que vous avez vécu dans votre poste précédent ?

Il s’agit d’une question comportementale que les recruteurs aiment poser lors des entretiens finaux, car elle leur donne une idée de votre capacité à gérer les conflits et de votre aptitude à fonctionner en équipe. C’est important, car le travail implique une interaction constante avec les autres. Votre capacité à établir et à maintenir de bonnes relations dans l’espace de travail est tout aussi importante que vos compétences et votre expérience.

Comme il s’agit d’une question comportementale, n’oubliez pas de vous concentrer sur les mesures que vous avez prises pour résoudre le problème et sur les résultats positifs qui ont résulté de vos actions. L’utilisation de la méthode STAR vous fournira également des indications sur la manière de formuler votre réponse.

7. Qu’est-ce qui vous distingue des autres candidats ?

L’intervieweur peut également vous demander s’il y a quelque chose d’unique chez vous ou quelque chose qui vous distingue.

Réfléchissez donc à l’avance – qu’apportez-vous à ce poste que les autres ne peuvent pas apporter ?

Pensez à vos expériences passées, vos diplômes et certifications, vos principales réalisations, etc.

Vous pourriez même utiliser cela pour transformer une éventuelle faiblesse en une force. Par exemple, vous venez peut-être d’un secteur différent de celui de la plupart des candidats.

Certains employeurs ADORENT l’idée d’avoir une nouvelle perspective ou un regard neuf sur le travail qu’ils effectuent.

Donc, si vous avez un parcours légèrement différent de celui du candidat “normal”, n’en déduisez pas que c’est une faiblesse. Et cette question d’entretien d’embauche est l’occasion de le montrer.

Vous n’êtes cependant pas obligé de répondre de cette manière. Vous pouvez également mentionner une raison particulière pour laquelle vous êtes passionné par ce domaine de travail.

8. Quelles sont vos prétentions en terme de salaire ?

Si l’entreprise ne vous a pas encore demandé quelles étaient vos attentes salariales, elle le fera probablement au cours de l’entretien final.

Elle a besoin de cette information pour évaluer si vos attentes salariales correspondent à son budget.

Si vous ne savez pas quel salaire vous devriez demander, faites des recherches sur d’autres salaires pour des postes similaires dans votre région.

Tenez également compte de votre expérience, de votre formation et de vos compétences en rapport avec le poste.

Lorsque vous répondez à cette question, il est conseillé de proposer une fourchette plutôt qu’un montant unique.

Comme l’entreprise peut très bien opter pour le chiffre le plus bas, votre chiffre minimum doit tout de même être un montant avec lequel vous êtes à l’aise.

C’est également une bonne idée d’indiquer que vous êtes ouvert aux négociations afin d’éviter une situation où vous êtes éventuellement éliminé parce que vos attentes salariales sont trop élevées pour leur budget.

questions et réponses lors de l'entretien final

Y’a-t-il des questions pièges lors d’un dernier entretien ?

Cet ultime entretien n’a pas pour but de vous piéger mais de mieux faire votre connaissance.

Sur la totalité des questions qui vont vous être posées, il est possible qu’il y en ait une que vous n’aviez pas préparé : c’est difficile de toutes les prévoir !

Si c’est le cas, ne le voyez comme une question faites pour vous pousser à la faute. Prenez quelques secondes de réflexion pour structurer vos idées principales et formuler votre réponse calmement.

Il est conseillé de ne jamais répondre dans la précipitation.

Quelles réponses aux questions sont à éviter en entretien final ?

Vous êtes quasiment à la fin du processus de sélection des candidats. Vos noms et prénoms bien écrits sur la shortlist des recruteurs, ne prenez pas de risque inutile à cette phase du processus.

Ainsi, si vous doutez à propos d’une information ou sur la façon de présenter tel élément, voyez comment vous pouvez contourner le problème. Soyez tactique et “sécurisez” votre discours et vos réponses pour ne pas commettre d’impairs.

Les erreurs fréquentes sont :

  • Affirmer des informations fausses ou non vérifiées sur l’entreprise
  • Critiquer des éléments liés au processus de recrutement
  • Faire des remarques inappropriées sur des personnes ou des initiatives de l’entreprise
  • Changez ses prétentions salariales au dernier moment

Ces commentaires peuvent ruiner tous vos efforts.

Conclusion sur les questions et réponses de l’entretien final

J’espère que ce passage en revue des questions habituelles en dernière phase de recrutement vous aidera.

Il n’y a pas de formule magique pour cette dernière étape mais une préparation minutieuse vous permettra de bien répondre aux questions posées.

Téléchargez notre e-book offert aujourd'hui !

Rejoins la communauté de plus de 1 000 cadres qui passent à l'action,
Retrouves les meilleurs conseils et l'e-book pour réussir tes entretiens.

Garantie sans spam

Publier un commentaire:

Résumé
8 questions et réponses courantes lors d'un entretien final
Titre d'article
8 questions et réponses courantes lors d'un entretien final
Description
Parce qu'il est encore temps de bien préparer votre dernier entretien, nous passons ici en revue les 8 questions et réponses courantes lors de cette étape finale... Maintenant, à vous de jouer !
Auteur
Editeur
Entretien-dEmbauche.fr
Logo
Rien oublié ?
Pensez à récupérer votre ebook !

En vous inscrivant à la newsletter, vous recevez en cadeau l'ebook
"Bien Préparer son Entretien en 10 étapes !"

Vous bénéficiez ainsi de :

- Toutes les astuces pour réussir vos entretiens
- Conseils réguliers via la newsletter
- Promotions sur des formations

Ce serait dommage de vous en priver... 

Prêt.e à booster votre carrière ?

Rejoignez plus de 1 000 cadres qui ont déjà passé le cap et profitez de :

  • Conseils professionnels réguliers
  • Bons plans sur nos formations / coaching
  • et l'eBook offert pour assurer en entretien

Garantie no-spam.

Haut de Page